17 décembre 2006

VIH-SIDA

La circoncision masculine diminue de moitié le risque d’infection par le VIH

La National Institute of Allergy and Infectious Diseases, qui fait parti du NIH (National Institude of Health) -l’équivalent américain de l’INSERM français- a interrompu prématurément deux essais cliniques sur les effets de la circoncision masculine sur la propagation du VIH devant l’évidence que la circoncision masculine réduisait le risque d’infection par le VIH de 50%. Lire la Suite