Des anticorps neutralisants pertinents pour de futurs vaccins contre le VIH

Trois anticorps naturels jusqu’à présent inconnus capables de se lier et de neutraliser plus de 90 pour cent d’un éventail d’isolats de virus du VIH- 1 représentatif de la plupart des sous-types génétiques du virus en circulation ont été identifiés par des chercheurs.

Les chercheurs précisent dans l’article parue dans la revue Science1 que ces anticorps, présents dans le sérum de nombre de personnes infectées par le virus, mais encore méconnus des chercheurs, pourraient aider à l’avenir à la conception de vaccins contre le VIH.

Les chercheurs savaient que la plupart des anticorps neutralisants sont spécifiques de la protéine de l’enveloppe virale qui se lie au récepteur CD4 à la surface des cellules cibles, aussi se sont-ils penchés sur les anticorps produits naturellement capables de se fixer au CD4 chez les individus infectés. Les chercheurs ont ensuite isolé individuellement les lymphocytes B qui fabriquent ces anticorps et identifié trois anticorps très neutralisants contre le VIH.

Dans une autre étude toujours dans la revue Science2, des chercheurs ont étudié la structure cristalline de l’un de ces nouveaux anticorps, le VRC01, sous forme de complexe avec la protéine d’enveloppe du VIH-1. Ils indiquent que le VRC01 mime partiellement l’interaction du CD4 avec cette protéine virale mais qu’il se fixe sur un site invariant entre les souches virales, ce qui explique sa large capacité de neutralisation. Ceci permet à l’anticorps VRC01 de neutraliser le virus et d’entraver la pathologie mortelle qu’il entraîne.

Les chercheurs pensent que la découverte de ces nouveaux anticorps pourrait à l’avenir servir à la mise au point de vaccins plus efficaces contre le VIH3.

Notes et références

  1. Rational Design of Envelope Surface Identifies Broadly Neutralizing Human Monoclonal Antibodies to HIV-1. X. Wu, Z.-Y. Yang, Y. Li, C.-M. Hogerkorp, T. Zhou, S.D. Schmidt, L. Wu, L. Xu, N.S. Longo, K. McKee, S. O’Dell, M.K. Louder, D.L. Wycuff, Y. Feng, M. Nason, N. Doria-Rose, M. Connors, P.D. Kwong, M. Roederer, R.T. Wyatt, G.J. Nabe, J.R. Mascola du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, Instituts Nationaux de la Santé à Bethesda, MD; W.R. Schief de l’Université de Washington à Seattle, WA; M.S. Seaman du Beth Israel Deaconess Medical Center à Boston, MA; M.S. Seaman de la Harvard Medical School à Boston, MA; Y. Feng, R.T. Wyatt du Scripps Research Institute à La Jolla, CA; C.-M. Hogerkorp de Novo Nordisk A/S à Måløv, Danemark. Science. []
  2. Structural Basis for Broad and Potent Neutralization of HIV-1 by Antibody VRC01. Zhou, I. Georgiev, X. Wu, Z.-Y. Yang, K. Dai, Y.D. Kwon, W. Shi, L. Xu, Y. Yang, J. Zhu, L. Shapiro, G. J. Nabel, J.R. Mascola, P.D. Kwong du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, Instituts Nationaux de la Santé à Bethesda, MD; A. Finzi, J. Sodroski de la Harvard Medical School à Boston, MA; A. Finzi et J. Sodroski du Dana-Farber Cancer Institute à Boston, MA; J. Scheid, M.C. Nussenzweig de l’Université Rockefeller à New York, NY; J. Sodroski de la Harvard School of Public Health à Boston, MA; L. Shapiro de l’Université Columbia à New York, NY. Science. []
  3. Source : eurekalert.org []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).