Oreo

Les biscuits Oreo produisent sur le cerveau des effets similaires à la cocaïne

Selon une étude américaine, les biscuits Oreo activeraient chez le rat les mêmes régions du cerveau que la cocaïne.

Une petite expérience sur des rats par des étudiants en neurosciences du Connecticut College, aux Etats-Unis, a permis de montrer que ces biscuits, créés en 1912 aux Etats-Unis, avaient des effets sur le cerveau similaires à certaines drogues dures comme la cocaïne ou la morphine.

Les chercheurs ont placé un groupe de rongeurs face à deux piles : des gâteaux de riz et des Oreo. Les rats préféraient majoritairement les petits biscuits ronds à la crème. Dans une autre expérience, les chercheurs ont donné des injection de cocaïne, morphine, ou une simple solution saline. Ils ont observé que le cerveau des rats réagissait de la même façon aux injections de drogue qu’à la consommation d’Oreo.

Les chercheurs pensent que ces effets seraient provoqués par la forte teneur en graisses et scres de ces aliments.

« Notre recherche renforce la théorie selon laquelle les aliments très gras ou très sucrés stimulent le cerveau de la même manière que les drogues, »

explique le neuroscientifique Joseph Schroeder, qui a dirigée cette étude1.

Notes et références

  1. Sources : FranceTVInfo et Connecticut College []

Catégories : Addiction | Mots-clés : , , | Lien Permanent

Un Commentaire

  1. Pingback : Les biscuits Oreo aussi addictifs que la cocaïne - Chocolat Blogazine

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).