Les impulsifs sécrètent plus de dopamine

La dopamine est une hormone du cerveau qui a été impliqué dans l’impulsivité mais les mécanismes précis entre la signalisation de la dopamine et la tendance à prendre des décisions trop rapidement ne sont pas connus. Selon une nouvelle étude faites sur des volontaires sains, les personnes impulsives ont une baisse d’activité du récepteur à la dopamine combinée à une libération plus grande du neurotransmetteur dans le cerveau.

Les résultats sont détaillés dans un article brevium de la revue Science1.

Les chercheurs savaient que la dopamine était impliquée dans le comportement impulsif et ils ont donc étudié le cerveau de 32 sujets alors qu’ils prenaient une amphétamine pour observer le lien entre taux du neurotransmetteur et impulsivité.

Ces observations ont permis aux chercheurs de créer un modèle qu’ils ont utilisé pour montrer que les individus très impulsifs présentent moins de liaison de dopamine par son autorécepteur D2 et une plus grande libération du neurotransmetteur en réponse à un stimulus tel que l’amphétamine. Cela signifie que les différences individuelles en autorécpteur D2 peuvent aider à prédire l’expression d’un comportement impulsif.

L’impulsivité ayant déjà été corrélée à une consommation abusive de substances et à la dépendance, selon les chercheurs l’activité plus faible de D2, et par ailleurs la libération accrue de dopamine, pourrait être liée à recherche de drogue2.

Notes et références

  1. Dopaminergic Network Differences in Human Impulsivity. Joshua W. Buckholtz, Michael T. Treadway, Ronald L. Cowan, Neil D. Woodward, Rui Li, M. Sib Ansari, Ronald M. Baldwin, Ashley N. Schwartzman, Evan S. Shelby, Clarence E. Smith, Robert M. Kessler, David H. Zald. Science. []
  2. Source : EurekAlert []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).