souris

Comment la perception des odeurs agit sur la prise alimentaire

Les mécanismes de la faim incitent la prise alimentaire. La faim déclenche un ensemble de mécanismes poussant à s’alimenter, comme par exemple l’augmentation des perceptions sensorielles telles que l’olfaction. Des chercheurs viennent de montrer ce qui lie dans notre cerveau la faim à l’augmentation de la perception de l’odeur et par conséquent au besoin de manger.

Le mécanisme est enclenché au niveau du système endocannabinoïde. Ce système rassemble des récepteurs situés dans le cerveau et impliqués dans différentes sensations comme l’euphorie ou l’anxiété, ou encore la douleur, et également sensibles aux substances cannabinoïdes, comme le cannabis.

Les chercheurs ont découvert que les récepteurs au cannabinoïdes CB1 contrôlent un circuit qui met en relation le bulbe olfactif (première région du système nerveux à traiter l’information olfactive, situé au-dessus du nez) et le cortex olfactif (structures supérieures du cerveau). Quand la sensation de faim est ressentie, elle déclenche l’activité des récepteurs cannabinoïdes qui activent à leur tour le circuit olfactif qui devient plus réactif.

C’est donc ce mécanisme biologique qui provoque l’augmentation de l’olfaction pendant la faim et qui explique une des raisons de la prise alimentaire et de l’attirance pour la nourriture.

Chez les patients obèses ou anorexiques, les chercheurs supposent que le circuit impliquant le système olfactif est altéré : la sensibilité aux odeurs va être plus ou moins forte par rapport à la normale. L’élucidation du mécanisme biologique permettra à long terme une meilleure prise en charge de ce type de pathologies.

Ces travaux sont à paraître dans la revue Nature Neuroscience12.

Le système olfactif

Le système olfactif chez l'homme

Notes et références

  1. Les travaux ont été réalisés par l’équipe de Giovanni Marsicano, directeur de recherche Inserm au sein de l’unité 862 – NeuroCentre Magendie de Bordeaux. []
  2. The endocannabinoid system controls food intake via olfactory processes.
    Edgar Soria-Gómez, Luigi Bellocchio, Leire Reguero, Gabriel Lepousez, Claire Martin, Mounir Bendahmane, Sabine Ruehle, Floor Remmers, Tifany Desprez, Isabelle Matias, Theresa Wiesner, Astrid Cannich, Antoine Nissant, Aya Wadleigh, Hans-Christian Pape, Anna Paola Chiarlone, Carmelo Quarta, Daniéle Verrier, Peggy Vincent, Federico Massa, Beat Lutz, Manuel Guzmán, Hirac Gurden, Guillaume Ferreira, Pierre-Marie Lledo, Pedro Grandes & Giovanni Marsicano.
    Nature Neuroscience []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).