poker

Une étude sur le poker éclaire sur la prise de décision sociale

Les interactions sociales induisent notre cerveau à mettre en jeu plusieurs règles et peuvent influencer la manière dont nous prenons nos décisions.

Ces dernières années, les neuroscientifiques de la cognition ont découvert que les gens prennent rarement des décisions seuls. Les êtres humains sont sensibles à ce que les autres pensent. Un bref coup de fil à sa mère ou une longue conversation avec un ami peuvent nous faire réfléchir à deux fois avant de prendre une décision importante ou nous donner le courage pour se lancer dans un projet.

Les chercheurs de Duke University aux Etats-Unis ont conçu une expérience où les participants, des personnes sans connaissance du poker, jouaient à un poker simple virtuel contre une autre personne ou un ordinateur. Les participants rencontraient et serraient la main de leur adversaire juste avant la partie.

Parfois, les joueurs avaient une main perdante et devaient décider ou pas de bluffer. Les chercheurs ont scanné 55 régions du cerveau de chaque participant et utilisé les images d’IRM fonctionnelle obtenues pour prédire ces bluffs. Ils ont découvert que l’activité d’une petite région du cerveau appelée la jonction temporo-pariétale peut servir à prédire la manière dont les gens vont jouer au poker, mais ces prédictions n’étaient valables que contre un adversaire humain.

Ces résultats apportent une preuve concrète que notre cerveau fonctionne différemment dans les situations sociales1.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Science2.

Notes et références

  1. Source : EurekAlert []
  2. A Distinct Role of the Temporal-Parietal Junction in Predicting Socially Guided Decisions. R. McKell Carter, Daniel L. Bowling, Crystal Reeck, Scott A. Huettel. Science. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).