Pourquoi ne savons-nous pas parfois tenir notre langue

main-sur-boucheDes scientifiques estiment savoir pourquoi nous laissons parfois échapper précisément ce que nous essayons de ne pas dire ou la bourde juste au moment où nous nous efforçons d’être le plus aimable.

Dans un article de revue publiée dans la revue Science datée du 3 juillet, Daniel Wegner fait le tour de recherches récentes en psychologie sur ces processus qui suggèrent que les centres cérébraux de contrôle chargés d’un comportement approprié peuvent être entravés ou épuisés, ce qui permet alors à l’idée taboue de « s’échapper ». Cela peut concerner des idées taboues, des commentaires déplacés en société, des mouvements, ou des émotions douloureuses.

Processus de refoulement conscient et inconscient

Selon cette théorie, nous refoulons des informations indésirables par deux processus mentaux. Le premier fait appel à un effort conscient qui vise à créer le bon état mental tel que de ne pas penser au sexe ou de se retenir de dire certaines informations au cours d’une conversation. Le second est un processus de contrôle inconscient où l’esprit cherche précisément l’état non voulu. Lorsque des distractions, des éléments stressants ou d’autres charges mentales interfèrent avec les efforts conscients, ceux-ci relâchent leur action de surveillance et nous rendent sensibles à un retour des pensées indésirables ou d’autres sources d’erreurs.

Daniel Wegner en conclut que dans certaines conditions nous pourrions être capables d’éviter de tout faire foirer en essayant de ne pas éviter ces choses aussi fortement. Ou, si cela ne marche pas, l’autre option est de tenter de minimiser le stress et les distractions lorsque la surveillance du mental est requise. Les thérapies conçues pour améliorer le contrôle mental ou aider les gens à le détendre ont cependant été très peu évaluées.


Référence :
Article :
How to Think, Say, or Do Precisely the Worst Thing for Any Occasion
Auteur : Daniel M. Wegner
Journal de publication : Science
DOI: 10.1126/science.1167346

Source : EurekALert
Crédit photo : John Foxx/Getty Images

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).