Se laver les mains permet d’assumer un choix difficile

laver+mainsSe laver les mains après avoir fait un choix difficile peut aider à assumer sa décision selon une nouvelle recherche publiée dans la revue Science1.

Dissonance cognitive

Des recherches antérieures ont déjà montré que se laver les mains permet d’atténuer les implications morales de certains de nos actes2. Dans cet article brevium les chercheurs ont voulu voir si le fait de se laver les mains pouvaient avoir un impact psychologique pour des choix sans la moindre implication morale. Ils ont notamment testé si le lavage de mains pouvait atténuer un état appelé « dissonance cognitive », c’est à dire cette désagréable sensation due au fait d’avoir en tête simultanément deux idées opposées.

Spike W. S. Lee et Norbert Schwarz ont mené deux expériences. Dans la première expérience, les chercheurs ont prétexté mener des tests de consommateurs avec des étudiants. Ils ont présenté 30 CD de musique aux étudiants parmi lesquels ils devaient en sélectionner et classer par ordre de préférence dix. Les chercheurs ont ensuite offert aux étudiants leur cinquième ou leur sixième choix.
Les chercheurs ont ensuite demandé aux étudiants d’évaluer un savon liquide pour un autre soi-disant test consommateurs. Certains étudiants ont évalué le savon en se lavant les mains avec alors que d’autres ne l’ont pas fait. Pour finir les chercheurs ont demandé aux participants de reclasser les CD selon leur préférence. Les étudiants qui s’étaient lavés les mains ont reclassé leur CD d’une manière comparable à ce qu’ils avaient fait auparavant. Les étudiants qui ne s’étaient pas lavés les mains, au contraire, ont classé leur CD bien plus haut que ceux qu’ils avaient rejetés, ce qui suggère qu’ils rationalisaient leur choix.

Dans la seconde expérience, des étudiants choisissaient entre deux confitures de fruit différentes puis évaluaient le goût qu’elles devaient avoir a donné des résultats similaires. Les étudiants qui se lavaient les mains s’attendaient à ce que les confitures aient un goût comparable tandis que les autres pensaient que leur choix était le meilleur.

« De même que se laver peut faire disparaître en nous les traces d’un comportement immoral antérieur, de même cela peut éliminer en nous les traces de décisions passées et réduire ainsi le besoin de les justifier »

écrivent les auteurs.

Notes et références

  1. Washing Away Postdecisional Dissonance. Spike W. S. Lee & Norbert Schwarz. Science. []
  2. Washing Away Your Sins: Threatened Morality and Physical Cleansing. Chen-Bo Zhong & Katie Liljenquist. Science. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).