taooine

Découverte de la vraie Tatooine : la planète Kepler-16b

Les astronomes de la Nasa ont découvert la première planète qui, comme Tatooine, le monde fictif de Luke Skywalker dans le film Star Wars, orbite autour de deux soleils.

Les étoiles découvertes sont environ 1,5 et 4,5 fois plus petites que notre soleil et tournent l’une autour de l’autre en 41 jours, provoquant un phénomène de transit astronomique – lorsqu’un objet céleste s’intercale entre l’observateur et un autre objet plus grand, qui se trouve alors occulté. Ce sont ces baisses de luminosité qui ont pu être détectées par le télescope spatial Kepler. Une première éclipse a lieu lorsque la plus petite étoile cache en partie la plus grande. Une seconde se produit lorsque la plus petite disparaît derrière la plus grande.

Kepler a également pu détecter d’autres chutes de luminosité lorsque la planète de la taille de Saturne, baptisée Kepler-16b, transite à travers les étoiles, tous 229 jours. Les deux étoiles et la planète orbitent sur un même plan, suggérant qu’elles se sont formées ensemble à partir d’un seul disque tournant de gaz et de poussière.

Un système binaire, c’est à dire comportant deux étoiles est fréquent selon les astrophysiciens mais ils étaient incapables de dire si des planètes pouvaient se former autour des étoiles. Ils pensaient en effet que quand les étoiles étaient dans une orbite excentrique, comme c’est le cas ici, elles risquaient de perturber fortement les particules de poussière empêchant toute coalescence.

« Cette découverte dévoile une nouvelle classe de systèmes planétaires susceptibles d’abriter la vie. La plupart des étoiles de notre galaxie appartiennent effectivement à un système binaire. Si l’on s’en tient aux probabilités, les planètes qui orbitent autour de ces systèmes ont donc plus de chances de développer la vie que celle orbitant autour d’une seule étoile, »

explique William Borucki, chercheur sur la mission Kepler.

Cette planète, déjà surnommée Tatooine, réside dans le système Kepler-16, à plus de 200 années-lumière de la Terre, ce qui n’est pas très loin. Mais au contraire de Tatooine, elle est froide et gazeuse, Kepler-16b et ne semble pas pouvoir supporter la vie

La découverte est publiée dans la revue Science1.

Animation vidéo du systéme

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

Notes et références

  1. Kepler-16: A Transiting Circumbinary Planet. Laurance R. Doyle et al., Science. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).