Vue d'artiste de l'exoplanète HD 40307g

HD 40307g : Découverte d’une nouvelle exoplanète semblable à la Terre

Une équipe internationale d’astronomes annonce la découverte d’une nouvelle planète hors de notre système solaire. Sauf que cette nouvelle exoplanète est potentiellement habitable, au vu de la distance avec son étoile qui est similaire à celle de la Terre au soleil. Elle tourne aussi probablement autour de son axe comme la Terre, créant peut-être un cycle diurne et nocturne, estiment ces scientifiques.

Vue d'artiste de l'exoplanète HD 40307g

Baptisée HD 40307g, cette planète, sept fois plus massive que la nôtre, évolue à l’intérieur d’un système à six planètes autour de son étoile HD 40307 (une étoile naine) en environ 200 jours. HD 40307g entre dans la catégorie planètes dites des « super-Terres » et se situe à seulement 42 années-lumière de la Terre.

« Il n’y a aucune raison que la planète HD 40307g ne puisse pas maintenir des conditions permettant à la vie d’exister »,

souligne Guillem Anglada-Escudé de l’Université de Göttingen en Allemagne, un des co-auteurs de cette découverte détaillée dans la revue Astronomy and Astrophysics1.

Cette découverte remarquable est due à une équipe internationale d’astronomes dirigée par Mikko Tuomi (université de Hertfordshire) et Guillem Anglada-Escudé (université de Goettingen) qui a utilisé le spectromètre à haute résolution Harps (High Accuracy Radial velocity Planetary Search) monté sur le télescope de 3,6 m de l’ESO à l’observatoire de La Silla, au Chili.

Une exoterre habitable ?

Cet instrument spécifiquement conçu pour découvrir des planètes extrasolaires par la mesure des vitesses radiales recherche des exoplanètes en mesurant l’infime perturbation du mouvement de l’étoile due à la présence d’une planète en orbite autour d’elle. Il peut mesurer des vitesses radiales aussi petites que 1 m/s (3,6 km/h).

Comparaison des systèmes planétaires du Soleil (sun, en haut) et de l'étoile naine HD 40307 (en bas) avec la zone d'habitabilité (habitable zone), la zone de présence de nuages de CO2 (CO2 clouds). Les distances sont indiquées en unités astronomiques (AU, UA en français), l'UA étant définie comme la distance Terre-Soleil.

HD 40307g évolue à 0,6 UA de son étoile dans la zone d’habitabilité de HD 40307. Cette région est celle où, sur le plan théorique, l’eau peut rester à l’état liquide à la surface d’une planète et où de nombreuses conditions (température, ensoleillement) sont compatibles avec l’existence de la vie, du moins sous la forme que nous lui connaissons. HD 40307 étant moins lumineuse que notre Soleil, cette zone est plus proche d’elle. À 0,6 UA, soit 98 millions de km, elle reçoit à peu près le même ensoleillement que notre planète, située à 149 millions de km de son étoile.

De plus, elle en est suffisamment loin pour que sa rotation ne soit pas synchronisée avec sa révolution. En d’autres termes, elle ne présente pas toujours sa même face à son soleil, comme le font d’autres exoplanètes dont une moitié de la surface est brûlée sous un jour permanent tandis que l’autre est plongée dans une nuit éternelle.

Cette exoplanète pourrait donc abriter une atmosphère et de eau liquide, offrant un environnement très similaire à celui de la Terre au Soleil. La gravité, en revanche, est plus importante : 1,9 fois celle que nous ressentons sur Terre. Aux biologistes de nous dire comment on pourrait imaginer une faune et une flore semblables aux nôtres mais où les organismes seraient 1,9 fois plus lourds2.

Notes et références

  1. Habitable-zone super-Earth candidate in a six-planet system around the K2.5V star HD 40307. Mikko Tuomi, Guillem Anglada-Escude, Enrico Gerlach, Hugh R. R. Jones, Ansgar Reiners, Eugenio J. Rivera, Steven S. Vogt, R. Paul Butler. Astronomy and Astrophysics (via arXiv.org). []
  2. Sources : Futura-Sciences []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).