La plus longue éclipse totale du soleil du XXIe siècle

Une éclipse solaire se produit lorsque la Lune se place entre la Terre et le Soleil, occultant celui-ci.

Une éclipse solaire se produit lorsque la Lune se place entre la Terre et le Soleil, occultant celui-ci.

Ce mercredi 22 juillet, la plus longue éclipse solaire totale du 21e siècle a plongé dans le noir une grande partie de l’Asie, un long ruban de pénombre s’est étendu de l’ouest de l’Inde à la Polynésie (voir l’infographie ci-dessous). Un phénomène exceptionnel, avec une durée d’éclipse totale maximum de 6 minutes 36 secondes (3 minutes en moyenne) et potentiellement, deux milliards de terriens qui ont pu observer cette éclipse de Soleil « monstre ». Un record dans l’histoire de l’humanité.

Six minutes et 39 secondes

Une éclipse partielle était visible dès 00H30 GMT dans l’océan Indien au large des côtes ouest de l’Inde, avant d’être totale dans l’Etat du Gujarat (ouest) à 00H53 GMT, puis à l’intérieur d’un corridor de 15.000 kilomètres de long sur 258 km de large, traversant d’ouest en est l’Inde, le Népal, le Bhoutan, le Bangladesh, la Birmanie, la Chine et jusqu’aux îles méridionales japonaises Ryukyu.
Le Soleil a été complètement masqué par la Lune pendant six minutes et 39 secondes dans une zone peu habitée du Pacifique, un record de durée qui ne sera pas battu avant l’année 2132. L’obscurité a duré moins longtemps en Inde (trois à quatre minutes) et sur la mégapole chinoise Shanghaï (environ cinq minutes), où le temps couvert a gâché une partie du spectacle.
A l’autre bout de l’Asie, à Bombay, des astronomes amateurs étaient massés au planétarium Nehru, mais ont troqué leurs lunettes de soleil spéciales pour le parapluie et l’imperméable.
Des pluies torrentielles se sont abattues sur Bombay au moment où l’éclipse commençait.

Apparence de l’éclipse et horaires

infographie-eclipse

Visibilité de l’éclipse en Asie du sud est

eclipse-infographie

Superstitions

En Inde et en Chine, les contes et mythologies évoquent les éclipses comme l’annonce d’heureux présages, mais aussi de néfastes augures.
Celle de ce mercredi est « un moment très dangereux dans l’Univers », a prévenu Raj Kumar Sharma, un astrologue védique de Bombay. « Si le Soleil, le maître des étoiles, est malade, alors il va se passer quelque chose de grave dans le monde », a-t-il prédit.
Des Indiennes enceintes qui avaient programmé une césarienne ont repoussé l’intervention, selon l’hôpital Fortis de New Delhi.
Au Penjab (nord), les autorités ont demandé aux écoles d’ouvrir leurs portes une heure plus tard, pour éviter que les enfants ne sortent regarder le soleil, s’ils n’étaient équipés de lunettes spéciales éclipses, indispensables pour ne pas se brûler les yeux.
Dans la Chine impériale, les éclipses étaient annonciatrices de catastrophes naturelles ou de la mort d’un empereur. Ces croyances et superstitions existent toujours de nos jours.

La prochaine éclipse sera visible depuis la Polynésie le 11 juillet 2010

Les éclipses totales se produisent tous les 18 mois environ, mais, pour un même point d’observation, tous les 370 ans en moyenne. Leur durée maximale est d’un peu plus de 7 minutes. Un texte assyrien atteste de la première éclipse solaire totale le 15 juin 763 avant notre ère. La plus observée a été celle du 11 août 1999, au-dessus de l’Europe et de l’Asie. Celle du 22 juillet 2009 sera la plus longue du XXIe siècle. La prochaine, le 11 juillet 2010, durera 5 minutes et 20 secondes et sera visible depuis la Polynésie.

Avec AFP, Nouvel Obs
Crédit illustration : NASA, Le Monde

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).