L’éclipse totale de soleil du 1er août 2008

Une éclipse totale de soleil plongera une partie du globe dans l’obscurité vendredi 1er août, malheureusement de ombreux amateurs en seront privés. En effet, la géographie, les conditions climatiques, l’état actuel de l’économie et même les jeux olympiques la rendront difficilement visible pour le commun des mortels. Pour les amateurs, il restera heureusement l’Internet.

L’éclipse sera visible depuis des lieux pour la plupart très isolés: la pointe nord-est du Canada, le Groenland, certains endroits de Russie, de la Chine et de la Mongolie, dont le célèbre et peu accueillant désert de Gobi.

Dans les endroits où elle durera le plus longtemps, notamment certaines parties de l’Arctique, les météorologues estiment à 75% les chances de mauvais temps rendant difficile de voir quoi que ce soit. Au pic de l’éclipse, le soleil sera caché pendant deux minutes et 27 secondes à partir de 11:09 GMT.

Les soubresauts actuels de l’économie, et même les Jeux olympiques de Pékin, pourraient également venir gâcher la fête pour les amateurs de nuit en plein jour. A cause des JO, qui débutent une semaine après, il est ainsi difficile et très cher de trouver des billets d’avion pour la Chine, explique Fred Espenak, astrophysicien de la NASA qui traque les éclipses depuis 1970 et sera dans le nord de la Chine pour assister à celle de vendredi.

Quant aux difficultés économiques actuelles, et notamment le prix du carburant, elles compliquent encore les choses, si bien que peu de gens devraient se lancer dans un voyage vers ces contrées peu accueillantes pour deux minutes de ravissement, selon Richard Fienberg, rédacteur en chef du magazine « Sky and Telescope » et porte-parole de la Société d’astrophysique américaine.

Par le passé, un « circuit éclipse » coûtait entre 1.000 et 2.000 dollars (640 à 1.280 euros), mais la fourchette de prix est aujourd’hui de 3.000 à 6.000 dollars (1.900 à 3.800 euros) en Chine. Sans compter les billets d’avion. Pour se joindre à Richard Fienberg, qui observera l’éclipse depuis un brise-glace russe passant par le pôle Nord, il en coûtera environ 23.000 dollars (plus de 14.000 euros).

Suivre l’éclipse sur internet

Par chance, le spectacle, même s’il y sera moins grandiose, pourra être suivi sur l’Internet, sur les sites de plusieurs musées, ainsi que ceux de la NASA et de l’Exploratoire de San Francisco.
Le site Futura science a ouvert un sujet pour suivre l’éclipse en direct.

Agenda: les prochaines éclipses

Pour tous ceux qui passeront quand même à côté de l’événement, il faudra attendre un an avant de retrouver une éclipse solaire totale.

L’éclipse du 22 juillet 2009 sera la plus longue du XXIe siècle (six minutes et 39 secondes), mais ne sera visible qu’en Asie (Inde, Népal, Bangladesh, Birmanie, Bhutan, Chine et océan Pacifique… en pleine période de la mousson.

11 Juillet 2010: Cap sur le Pacifique, la Polynésie française, les Tuamotu ou l’île de Pâques

pour la prochaine éclipse solaire totale visible en France, noter sur son agenda le 3 septembre 2081.

source: presse canadienne

Catégories : Astronomie | Mots-clés : , | Lien Permanent

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).