Aidons l’Institut Pasteur à rendre malades les maladies. Donnons.

L’Institut Pasteur lance, ce 23 mars 2009, sa nouvelle campagne de communication marquée par un mot d’ordre :

« rendons malades les maladies, donnons ».

institut-pasteur-campagne-2009

Avec cette nouvelle campagne l’Institut souhaite prendre un « nouveau virage en terme de communication, en choisissant d’adopter un ton décalé pour parler des fléaux qu’il combat et pour faire appel à la contribution, vitale, du grand public. »

    Une série d’annonces qui s’articule autour de quatre grands thèmes auront pour but d’interpeller encore plus de donateurs:

  • Rendons malade… le sida
  • Rendons malade… le paludisme
  • Rendons malades… les maladies neurodégénératives
  • Rendons malade… le cancer

Cette campagne sera visible du 23 mars au 24 avril en presse écrite et affichage. Elle sera déclinée autour de 4 visuels qui illustrent la lutte de l’Institut Pasteur à travers 4 exemples de maladies, problèmes de santé publique majeurs en France et dans le monde : cancer, paludisme, sida et Alzheimer.

La représentation des maladies sous une forme réaliste permet de marquer les esprits : elle offre une visualisation de l’objet du combat quotidien des chercheurs de l’Institut Pasteur. Le ton franc et direct des messages permet d’interpeller le grand public sur l’importance de son don et le rôle qu’il peut jouer dans la lutte contre ces maladies.

déclare l’Institut.

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site de l’Institut Pasteur.
Vous pouvez faire vos dons (par CB ou par chèque) sur cette page.

Voici ces 4 visuels très réussis:

Rendons malade… le sida

Le sida c’est:
33 millions de personnes infectées dans le monde.
2 millions de morts chaque année.

Vos dons sont un fléau pour lui. Depuis qu’ils ont identifié le virus du sida en 1983, découverte récompensée en 2008 par le prix Nobel, l’Institut Pasteur et ses chercheurs ne le lâchent pas. Ses moindres molécules sont étudiées, ses mouvements scrutés, ses cachettes démasquées : tous les moyens sont bons pour trouver des pistes de nouveaux traitements et de vaccins. Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Vos dons sont un fléau pour lui. Depuis qu’ils ont identifié le virus du sida en 1983, découverte récompensée en 2008 par le prix Nobel, l’Institut Pasteur et ses chercheurs ne le lâchent pas. Ses moindres molécules sont étudiées, ses mouvements scrutés, ses cachettes démasquées : tous les moyens sont bons pour trouver des pistes de nouveaux traitements et de vaccins. Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Rendons malade… le paludisme

3 milliards de personnes dans le monde sont exposées au risque de paludisme
250 millions, dont un million de décès…
c’est le nombre de cas annuels estimés par l’Organisation mondiale de la santé

Votre argent va s'occuper de son cas. Le parasite Plasmodium a du souci à se faire car des dizaines de chercheurs de l’Institut Pasteur sont mobilisés contre lui. Leur objectif : combattre le paludisme, qui tue plus d’un million de personnes chaque année. Nos équipes de recherche s’investissent tous les jours pour l’étudier, développer des candidats-vaccins et trouver des nouveaux traitements. Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Votre argent va s'occuper de son cas. Le parasite Plasmodium a du souci à se faire car des dizaines de chercheurs de l’Institut Pasteur sont mobilisés contre lui. Leur objectif : combattre le paludisme, qui tue plus d’un million de personnes chaque année. Nos équipes de recherche s’investissent tous les jours pour l’étudier, développer des candidats-vaccins et trouver des nouveaux traitements. Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Rendons malades… les maladies neurodégénératives

2003 découverte d’une source de cellules souches produisant de nouveaux neurones dans le cerveau adulte.

Votre argent va leur rafraichîr la mémoire. Mieux on comprend, mieux on combat. Avec les chercheurs de l’Institut Pasteur sur le dos, les maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson, ont la vie dure. Les scientifiques ont par exemple démontré que contrairement aux idées reçues, le cerveau possède des capacités d’autoréparation, ouvrant ainsi des perspectives thérapeutiques considérables pour traiter ces maladies, qui touchent en France plus d’un million de personnes. Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Votre argent va leur rafraichîr la mémoire. Mieux on comprend, mieux on combat. Avec les chercheurs de l’Institut Pasteur sur le dos, les maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson, ont la vie dure. Les scientifiques ont par exemple démontré que contrairement aux idées reçues, le cerveau possède des capacités d’autoréparation, ouvrant ainsi des perspectives thérapeutiques considérables pour traiter ces maladies, qui touchent en France plus d’un million de personnes. Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Rendons malade… le cancer

20% des cancers ont une origine infectieuse.

Vos dons ne vont pas l'aider. Contre les cancers, il faut être acharné… comme les chercheurs de l’Institut Pasteur. Ils travaillent sur un candidat-vaccin thérapeutique contre le cancer du col de l’utérus qui tue chaque année 230 000 femmes dans le monde. Ils traquent aussi le Helicobacter pylori, responsable de cancers de l’estomac, ou encore les virus des hépatites, cause de cancers du foie… Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Vos dons ne vont pas l'aider. Contre les cancers, il faut être acharné… comme les chercheurs de l’Institut Pasteur. Ils travaillent sur un candidat-vaccin thérapeutique contre le cancer du col de l’utérus qui tue chaque année 230 000 femmes dans le monde. Ils traquent aussi le Helicobacter pylori, responsable de cancers de l’estomac, ou encore les virus des hépatites, cause de cancers du foie… Ensemble, continuons à faire avancer la recherche et à rendre malades les maladies. Donnons.

Sources: Institut Pasteur

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).