Moins de sel pour vivre plus longtemps

Le sel est certes un aliment indispensable pour l’organisme mais l’excès de sel est dangereux pour la santé. Une étude publiée dans la revue britannique The British Medical Journal montre que réduire sa consommation de sel modérément diminue les risques de maladies cardiovasculaires de 25% et le risque d’une défaillance cardiaque fatale de 20%.
Les chercheurs se sont intéressés aux effets d’une réduction de sel dans le régime alimentaire sur le long terme. En effet 3 126 personnes qui souffraient d’hypertension ont été suivies 10 à 15 ans.

L’étude montre en effet que réduire sa consommation journalière de 25% (de 10g à 7g par exemple) réduit les risques de développer une maladie cardiovasculaire de 25% et réduit de 20% les risques d’en mourir. Les experts savaient déjà que le sel favorisait l’hypertension et augmentait le risque de maladies cardiovasculaires, cette étude est la première à montrer un lien direct et quantifier ce risque.

70% du sel que nous consommons provient du sel déjà contenu dans les aliments.

Les quantités de sel journalières recommandées sont les suivantes:

1 à 3 ans – 2g de sel par jour (0.8g de sodium)
4 à 6 ans – 3g de sel par jour (1.2g sodium)
7 à 10 ans – 5g de sel par jour (2g sodium)
11 ans et plus – 6g de sel par jour (2.5g sodium)
Le sel est constitué à 60% de chlore et à 40% de sodium (formule chimique : NaCl).


Sources:
BBC Health
British Medical Journal

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).