destinee_de_l_ame_couverture

Harvard détient un livre français relié avec de la peau humaine

La Houghton Library, la prestigieuse bibliothèque de Harvard (Etats-Unis) détient un ouvrage recouvert avec de la peau humaine prélevée sur une femme. L’ouvrage est un essai d’Arsène Houssaye : Des Destinées de l’âme.

destinee_de_l_ame_couverture

Au milieu des années 1880, Arsène Houssaye (1815-1896) a présenté sa plus récente oeuvre, une méditation sur l’âme et la vie après la mort, à son ami le Dr Ludovic Bouland (1839-1932), un médecin de renom et bibliophile notoire. Ludovic Bouland a fait relié le livre avec de la peau prélevée sur le corps (non réclamée) d’une femme internée dans un asile psychiatrique décédée des suites d’un accident vasculaire cérébral. Une note manuscrite du Dr Bouland était inséré dans le livre (voir ci-dessous). Les analyses scientifiques par la technique dite de « peptide mass fingerprinting » (une technique qui permet de déterminer l’origine des protéines contenues dans un échantillon) ont permis de dire « avec une certitude de 99.9% » que la couverture est de la peau humaine.

La technique consistant à relier les ouvrages avec de la peau humaine, appelée bibliopégie anthropodermique, bien qu’abandonnée aujourd’hui, n’était pas inhabituelle au 17e et 18 siècle.


La note laissée par le Dr Ludovic Bouland

Houssaye_lettre_1

Houssaye_lettre_2

“Ce livre est relié en peau humaine parcheminée, c’est pour lui laisser tout son cachet qu’a dessein on n’y a point appliqué d’ornement. En le regardant attentivement on distingue facilement les pores de la peau. Un livre sur l’Ame humaine méritait bien qu’on lui donnait un vetement humain: aussi lui avais je réservé depuis longtemps ce morceau de peau humaine pris sur le dor d’une femme. Il est curieux de voir les aspects différents que prend cette peau selon le mode de préparation au quel elle est soumise. La comparer par exemple avec le petit volume que j’ai dans ma bibliothèque, Sever. Pinaeus de Virginitatis notis qui lui aussi est relié en peau humaine mais tannée au sumac.”

Source

Un Commentaire

  1. ce livre doit coûter la peau des fesses !!!

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).