ratio-digital

Juger un homme à ses doigts ou plutôt à son ratio digital

Vous devriez peut-être regarder attentivement la main de votre partenaire avant d’y glisser une alliance. Une étude récente affirme que les hommes dont l’index est court et l’annulaire long sont en général plus agréables envers les femmes, et cette caractéristique inattendue serait due aux hormones auxquelles ils ont été exposés dans le ventre de leur mère.

Cette découverte pourrait expliquer pourquoi ces hommes ont plus d’enfants en moyenne. L’étude, qui montre un lien entre un événement biologique pendant la vie foetale et le comportement à l’âge adulte, a été publiée dans la revue scientifique Personality and Individual Differences1.

Chez les hommes, l’index est généralement plus court que l’annulaire. Cette différence est moins marquée chez les femmes. Des études précédentes avaient montré que le « ratio digital » – la longueur de l’index divisée par celle de l’annulaire – reflète la quantité d’hormones mâles, principalement la testostérone, à laquelle l’individu a été exposé durant sa vie foetale : beaucoup d’hormones mâles donnent un ratio plus petit. L’étude réalisée à McGill au Canada suggère que ces différences biologiques ont une incidence sur le comportement des hommes à l’âge adulte, particulièrement envers les femmes.

ratio-digital

« C’est fascinant de voir que des variations hormonales modérées avant la naissance peuvent véritablement influencer le comportement à l’âge adulte, et de façon sélective »,

note Simon Young, professeur émérite de psychiatrie à McGill et coauteur de l’étude.

Sourires et compliments

L’incidence du ratio digital sur le comportement à l’âge adulte a fait l’objet de plusieurs recherches. Pour la première fois, les travaux des chercheurs de l’Université McGill ont démontré comment la longueur des doigts influence le comportement différemment selon le sexe de l’interlocuteur.

« En présence des femmes, les hommes avec un ratio digital plus petit avaient plus tendance à écouter attentivement, à sourire, à rire, à faire des compromis ou à complimenter l’autre »,

explique Debbie Moskowitz, auteure principale de l’étude et professeure de psychologie à McGill. Ils agissaient ainsi dans le cadre de relations sexuelles, mais également avec leurs amies ou leurs collègues féminines. Ces hommes se montraient également moins querelleurs avec les femmes qu’avec les hommes, alors que les hommes avec un ratio digital plus élevé étaient aussi querelleurs tant avec les hommes qu’avec les femmes. Par contre, le ratio digital ne semblait pas permettre de prédire le comportement des femmes, selon les chercheurs.

Ratio digital et nombre d’enfants

Pendant 20 jours, les 155 participants de l’étude ont répondu à un questionnaire pour chaque interaction sociale de cinq minutes ou plus, et coché sur une liste tous les comportements qu’ils avaient eus. Les scientifiques ont utilisé des recherches antérieures pour classer ces comportements comme agréables ou querelleurs. Les hommes avec un petit ratio digital ont listé environ un tiers de comportements agréables de plus et un tiers de comportements querelleurs de moins que les hommes avec un ratio élevé.

Une autre étude avait montré que les hommes avec un petit ratio digital – un index court par rapport à leur annulaire – ont plus d’enfants.

« Nos résultats suggèrent qu’ils ont des relations plus harmonieuses avec les femmes; ces comportements favorisent la formation et le maintien de relations avec les femmes, affirme la Pre Moskowitz. Cela pourrait expliquer pourquoi ils ont en moyenne plus d’enfants. »

Les chercheurs ont été surpris de ne trouver aucun lien statistique pertinent entre les comportements dominants et les ratios digitaux. Ils proposent que d’autres études se penchent sur des situations précises où la domination masculine varie – par exemple, des situations de concurrence avec d’autres hommes – pour découvrir s’il existe une corrélation.

Notes et références

  1. Fetal exposure to androgens, as indicated by digit ratios (2D:4D), increases men’s agreeableness with women.
    D. S. Moskowitz, Rachel Sutton, David C. Zuroff et Simon N. Young.
    Personality and Individual Differences. []

Catégories : Insolite | Mots-clés : | Lien Permanent

Un Commentaire

  1. Aidez-moi,
    J’y l’index très long et on m’a coupé l’annulaire. Suis-je donc une brute?

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).