La FIFA interdit les matchs de football internationaux à très haute altitude

La FIFA, l’instance gouvernante du football mondial, vient d’interdire le déroulement de rencontres de football à plus de 2500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle a ainsi suivi les recommandations de sa commission médicale.

La mesure a été très mal accueillie dans de nombreux pays sud-américains habitués a disputer des rencontres dans ces altitudes. La Bolivie par exemple dispute ses matchs à La Paz situé à 3600 mètres (photo) de hauteur.

La décision arrive suite à l’annonce du club brésilien de Flamengo qui a annoncé qu’elle ne jouerait plus en altitude. Plusieurs de ses joueurs eurent en effet besoin d’oxygène pendant leur match contre l’équipe bolivienne du Real Petosi disputé à 4000 mètres d’altitude. Les pays touchés par l’interdiction quand à eux pensent que la mesure s’élève contre l’universalité du sport et qu’elle a pour réel but de favoriser les deux géants sud-américains du football que sont le Brésil et l’Argentine.

Les villes sud-américaines touchés par cette mesure et situés à plus de 2500 mètres d’altitude:

La Paz (Bolivie): 3600m
Quito (Equateur): 2800m
Bogota (Colombie): 2640m

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).