Le prix Nobel de chimie 2008 a été décerné à un Japonais et deux Américains

Le prix Nobel de chimie 2008 a été décerné au Japonais Osamu Shimomura et aux Américains Martin Chalfie et Roger Y. Tsien pour la découverte et le développement de la protéine fluorescente verte, qui permet notamment de détecter les premiers signes de cancer ou de maladie d’Alzheimer.

La protéine GFP a été observée pour la première fois dans la méduse Aequorea victoria en 1962.

Osamu Shimomura

Osamu Shimomura

L’académie de Stockholm « récompense la découverte initiale de la GFP et une série de développements importants qui ont conduit à son utilisation comme instrument de classification en bioscience ».

« Cette protéine est devenue l’un des outils les plus importants en bioscience contemporaine. Avec l’aide de la GFP, les chercheurs ont pu disposer des moyens permettant d’observer des processus jusqu’alors invisibles, tels que le développement de cellules nerveuses dans le cerveau ou la propagation des cellules cancéreuses »,

indique le comité Nobel.

Osamu Shimomura, un scientifique japonais âgé de 80 ans, a été le premier à isoler la GFP en 1962 sur la côte ouest des Etats-Unis, alors qu’il était chercheur à Princeton.

Martin Chalfie

Martin Chalfie

Martin Chalfie, 61 ans, a ensuite démontré l’importance de la protéine en tant que révélateur lumineux génétique pour les phénomènes biologiques.

Roger Tsien, 56 ans, a quant à lui élargi la palette de couleurs au-delà du vert, permettant ainsi aux chercheurs de suivre en même temps plusieurs processus biologiques différents.

Roger Y. Tsien

Roger Y. Tsien

Tsien, chercheur à l’Institut médical Howard Hughes de San Diego, a révélé mercredi que, confiné chez lui dans son enfance à cause de son asthme, il avait transformé le sous-sol de la maison familiale en laboratoire où il passait des heures à jouer avec les couleurs.

Ravi de son prix, il a toutefois estimé que bien d’autres chercheurs auraient pu être associés à cette récompense.

« Je sais que trois personnes seulement peuvent avoir le prix en même temps et je suis sûr que, pour le comité Nobel, la décision a été difficile à prendre »,

a-t-il dit.

Le Nobel de chimie est le troisième prix de la saison des Nobel, après ceux de médecine et de physique attribués lundi et mardi.

La protéine GFP a été observée pour la première fois dans la méduse Aequorea victoria en 1962.

La protéine GFP a été observée pour la première fois dans la méduse Aequorea victoria en 1962.

Sources : Reuters, The Nobel Foundation

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).