Le prix Nobel de médecine 2007 à deux Américains et un Britannique

Le prix Nobel de médecine 2007 a été attribué conjointement à 2 chercheurs américains et 1 chercheur britannique pour pour leurs travaux sur les cellules souches embryonnaires et la recombinaison d’ADN chez les mammifères.

Les Américains Mario Capecchi et Oliver Smithies, ainsi que le Britannique Martin Evans, ont mis au point une technique permettant l’inactivation ciblée d’un gène. Cette inactivation est réalisée par un principe appelé recombinaison homologue. Cette découverte a conduit à la technologie dite de mutagénèse dirigée chez la souris. Cette puissante technologie permet en effet de cibler un gène particulier chez la souris et de le disrupter (knock-out d’un gène) afin d’étudier le rôle de ce gène dans de nombreux domaines de la biomédecine comme le développement embryonnaire, le vieillissement, la maladie…

Mario Capecchi et Oliver Smithies ont ainsi réussi à cibler un gène particulier en utilisant le principe de recombinaison homologue. Nous héritons notre patrimoine génétique (notre ADN) pour moitié du père et pour moitie de la mère. Il existe des échanges entre le patrimoine génétique paternel et maternel, échanges qui contribuent à la diversité des populations. Ces échanges ont lieu selon le principe de recombinaison homologue. Mario Capecchi et Oliver Smithies ont ensuite réussi grace aux travaux de Martin Evans sur les cellules souches embryonnaires a d’abord introduire une mutation ciblée dans ces cellules et ensuite d’obtenir des animaux entiers génétiquement modifiés. Ces travaux ont permis finalement d’obtenir des souris dites knock-out qui sont grandement utilisées dans la recherche. Elle ont permis de faire de nombreuses découvertes dans tous les domaines de la biologie.

Mario Capecchi, professeur de génétique humaine à l’Université de l’Utah, à Salt Lake City, est né le 6 octobre 1937 à Vérone en Italie. Son père, pilote de chasse, a été abattu durant la guerre tandis que sa mère, déportée à Dachau en 1941, y a succombé. Emigré aux Etats-Unis en 1946, il est aujourd’hui professeur distingué de génétique humaine et biologie, ainsi que co-directeur du département de génétique humaine.

Oliver Smithies est né le 23 juillet 1925 à Halifax (West Yorkshire, Angleterre) est professeur en pathologie et médecine à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Il a également été lauréat en 1990 et 1993 du prix Gairdner décerné à un particulier ou à un groupe dont les travaux ou la contribution constituent une réalisation concrète dans le domaine des sciences médicales. Oliver Smithies est naturalisé Américain.

Sir Martin Evans est né le 1er janvier 1941 et exerce comme professeur de génétique à l’Université de Cardiff et dirige l’institut de Sciences biologiques. Il a été anobli par la reine Elisabeth II en 2001.

Le prix, d’un montant de 10 millions de couronnes suédoises (1,08 million d’euros) et qui peut être partagé entre trois lauréats, sera remis le 10 décembre 2007 lors d’une cérémonie officielle à Oslo.

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).