Shinya-Yamanaka-John-Gurdon

Nobel 2012 : le prix Nobel de médecine pour John B. Gurdon et Shinya Yamanaka

Le comité Nobel a choisi comme lauréats le Britannique John B. Gurdon et le Japonais Shinya Yamanaka pour leurs travaux sur les « cellules souches pluripotentes ».

Le Japonais Shinya Yamanaka et le Britannique John Gurdon ont reçu le prix Nobel 2012 de médecine. Ils étaient les favoris des médias suédois.

Les deux scientifiques ont été récompensés pour leurs recherches sur la reprogrammation nucléaire, technique qui permet de transformer des cellules adultes en cellules souches capables de créer tous types de tissus du corps humain.

« Leurs découvertes ont révolutionné notre compréhension sur la manière dont les cellules et les organismes se développent »,

selon le comité Nobel. Les cellules souches sont des cellules embryonnaires qui évoluent et vont générer toutes les autres cellules du corps humain.

En 1962 le Britannique John Gurdon, né en 1933, a découvert que le code ADN dans une cellule de grenouille adulte contenait toutes les informations nécessaires pour transformer la cellule en toutes sortes de cellules. Il est parvenu à remplacer avec succès le noyau d’une cellule immature d’un ovocyte de grenouille avec le noyau d’une cellule mature d’origine intestinale. Cet ovocyte s’est ensuite développé normalement pour se transformer.

En 2006, le Japonais Shinya Yamanaka, 50 ans, est parvenu à démontrer que des cellules matures prélevées chez des souris adultes pouvaient, expérimentalement, redevenir des cellules embryonnaires souris, des cellules souches immatures capables de se transformer à nouveau dans les différents tissus qui composent un organisme de souris.

Les deux lauréats succèdent à l’Américain Bruce Beutler, au Français Jules Hoffmann et au Canadien Ralph Steinman, tous trois récompensés en 2011 pour leurs travaux sur le système immunitaire.

Cette année, crise économique oblige, la Fondation Nobel a diminué le montant du prix de 20% le fixant à 8 millions de courronnes suédoises (soit plus de 900 000 euros) contre 10 millions depuis 2011.

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).