Dossier tabagisme (1/6) : La dépendance au tabac

Dans la rubrique dossier, Vulgariz vous propose un premier dossier, en 6 parties, consacré au tabagisme. Nous nous intéresserons de près au sevrage tabagique et aux solutions qui existent pour pouvoir s’arrêter de fumer.

La dépendance au tabac (1/6)
Le sevrage tabagique (2/6)
Les stratégies de sevrage (3/6)
Les bénéfices de l’arrêt du tabac (4/6)
En savoir plus et adresses utiles (5/6)
Test de dépendance à la nicotine Fagerström (6/6)

La première partie abordera le phénomène de dépendance et au tabac de manière globale.

Les paquets de cigarettes indiquent en général qu’une cigarette contient du tabac, de la nicotine, des agents de saveur et de texture. Par contre les fabricants se gardent bien d’indiquer les dizaines autres de composés chimiques contenus dans chaque cigarette.
Une fois allumée, la cigarette devient en effet une véritable usine chimique. Sa combustion provoque la formation de très nombreuses substances toxiques, dont les goudrons, des gaz toxiques (monoxyde de carbone, oxyde d’azote, acide cyanhydrique, ammoniac) et des métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, chrome). Ainsi la fumée de cigarette contient 4 000 substances, dont plus de 40 sont cancérigènes.

la cigarette est une véritable usine chimique

Le tabac est la plus importante de toutes les causes connues de cancer. Il est responsable de :

  • 85 % des cancers du poumon,
  • 54 à 87 % des cancers des voies aéro-digestives supérieures selon la localisation (bouche, pharynx, larynx et oesophage),
  • 40 % des cancers de la vessie.
  • 30 % des cancers du pancréas

Il intervient aussi dans les cancers des voies urinaires et des reins, du col de l’utérus, de l’estomac. En supprimant le tabac, un tiers des décès par cancer pourrait être évité.

Au 20e siècle, le tabagisme a tué 100 millions de personnes dans le monde

  • 5,4 millions de morts chaque année (66 000 décès en France)
  • D’ici à 2030, il pourrait s’agir de 8 millions de morts annuellement dont 80% dans les pays en voie de développement
  • Au 21e siècle, il pourrait être responsable d’un milliard de décès
  • En France, un fumeur sur 2 meurt prématurément des causes de son tabagisme

La dépendance au tabac

Le concept de dépendance défini par l’OMS comme « un état psychique et parfois physique résultant de l’interaction entre un organisme vivant et une drogue » s’est élargi récemment à la notion de dépendance au tabac avec les caractéristiques d’une véritable toxicomanie :

  • Le tabac entraîne une dépendance
  • La nicotine est impliquée dans cette dépendance
  • Les processus pharmacologiques et comportementaux qui conduisent à la dépendance au tabac sont similaires à ceux qui conduisent à la dépendance à d’autres drogues.

Le tabac, quelle que soit sa forme, contient de nombreux produits toxiques et possède un très fort pouvoir addictif, entraînant une dépendance conduisant ses consommateurs à une utilisation chronique et nocive pour la santé.

Il existe trois types de dépendance au tabac pouvent coexister chez un même sujet :

  • La dépendance environnementale ou comportementale :
  • Elle est associée aux circonstances, aux personnes et aux lieux. Elle dépend de la pression sociale et conviviale; fumer devient une habitude, un rite, un réflexe conditionné lié à certaines situations (pause dans le travail, fin de repas, coup de téléphone, moment de détente…). Au fil du temps, la cigarette devient un automatisme si fortement intégré dans son mode de vie que le fumeur n’a même plus besoin
    d’y penser.

  • La dépendance psychologique :
  • La cigarette est pour un fumeur souvent synonyme de plaisir, elle permet de gérer son stress, son anxiété, de surmonter ses émotions, de se concentrer… Cette dépendance est directement liée aux effets psycho-actifs de la nicotine. Elle peut apparaître peu de temps après les premières cigarettes fumées et est très variable d’un fumeur à l’autre.

  • La dépendance physique :
  • Elle est essentiellement due à la présence de nicotine dans le tabac, et se traduit par une sensation de manque. Les substituts nicotiniques permettent de surmonter cette dépendance en fournissant au corps la quantité de nicotine suffisante pour combler le besoin de tabac.

    Le test de Fagerström permet en quelques questions d’évaluer son degré de dépendance.

6 Commentaires

  1. Pingback : Dossier tabagisme (2/6) : Le sevrage tabagique - Vulgariz

  2. Pingback : Dossier tabagisme (3/6) : Les stratégies de sevrage - Vulgariz

  3. Pingback : Dossier tabagisme (4/6) : Les bénéfices de l’arrêt du tabac - Vulgariz

  4. Pingback : Dossier tabagisme (5/6) :En savoir plus et adresses utiles - Vulgariz

  5. Pingback : Dossier tabagisme (6/6) : Test de dépendance à la nicotine Fagerström - Vulgariz

  6. Pingback : 19 days

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).