Arthrose lombaire : le supplément de glucosamine est inefficace

Les compléments de glucosamine ne seraient pas efficaces pour soulager les douleurs lombaires chroniques causées par l’arthrose lombaire (discopathie dégénérative), selon une étude publiée dans le Journal of American Medical Association1.

L’étude, dirigée par Philip Wilkens de l’Université Oslo (Norvège), a été menée sur 250 personnes âgées de 25 ans et plus souffrant de lombalgies chroniques et arthrose lombaire dégénérative. Les chercheurs ont demandé aux patients de prendre soit 1500 mg de glucosamine soit un placebo (produit inactif) quotidiennement pendant 6 mois. Les résultats étaient évalués après 6 semaines, 3 mois, 6 mois et un an.

A l’analyse des résultats, les scientifiques n’ont observé aucune différence statistiquement significative entre les deux groupes. La douleur et l’invalidité s’étaient améliorées de la même façon dans les deux groupes après 6 mois et un an, ce que les chercheurs attribuent à l’effet placebo. Une autre explication suggéré par les chercheurs est que les patients ont tendance à rechercher un traitement quand leur condition se détériore et qu’elle des chances de s’améliorer par la suite.

La glucosamine fait partie des constituants utilisés par l’organisme pour la fabrication du cartilage. La théorie est que les suppléments ralentiraient ou inverseraient la dégénérescence du cartilage. Aux États-Unis, 25 % des personnes souffrant de lombalgies dues à l’arthrite auraient essayé la glucosamine (elle serait toutefois plus souvent utilisée pour le traitement de l’ostéoarthrite du genoux). Le complément est le plus souvent produit à partir de crustacés et parfois à partir de végétaux.

Malgré la popularité du glucosamine, les preuves scientifiques sont assez limitées, les études de meilleure qualité suggérant peu d’avantages, indiquent les auteurs de la nouvelle étude.

Notes et références

  1. Effect of Glucosamine on Pain-Related Disability in Patients With Chronic Low Back Pain and Degenerative Lumbar Osteoarthritis. Philip Wilkens, MChiro; Inger B. Scheel, PhD; Oliver Grundnes, PhD; Christian Hellum, MD; Kjersti Storheim. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).