Cancer : Des acides gras oméga-3 pour préserver la masse musculaire des patients subissant une opération chirurgicale lourde

omega-3Les patients cancéreux qui subissent des opérations chirurgicales majeures sont souvent confrontés à la perte de la masse musculaire ainsi qu’à des problèmes de qualité de vie. Des chercheurs irlandais pensent avoir fait une avancée significative dans le traitement de ces patients. Leurs travaux a fait l’objet d’une publication dans la revue Annals of Surgery.

L’étude a été menée par le groupe de recherche sur l’oesophage de Trinity College Dublin et l’Hôpital Saint James de Dublin (Irlande). Des acides gras oméga-3, donnés en supplément nutritionnel oral, ont permis la préservation de la masse musculaire des patients subissant une opération chirurgicale pour le cancer de l’oesophage. Cette procédure était généralement associée à une perte de masse significative, ainsi qu’à des problèmes de qualité de vie.

Les graisses oméga-3 sont des graisses essentielles, qui se trouvent naturellement dans les poissons gras tels que le saumon, le hareng, le maquereau et la sardine. Récemment les fabricants agroalimentaires ont commencé à ajouter l’oméga-3 dans les yahourts, le lait, les jus de fruits, les oeufs, aux vues de résultats scientifiques tendant à montrer qu’ils réduisaient les risques de maladies cardiovasculaires, la pression sanguine, la formation de caillots et certains types de graisses dans le sang.

Chaque année 450 nouveaux cas de cancer de l’oesophage sont détectés en Irlande. Ce pays a l’un des taux de cancer de l’oesophage les plus importants d’Europe. Un nombre croissant de patients est traité avec une chimiothérapie seulement ou en combinaison avec une radiothérapie avant d’être opéré. L’opération chirurgicale est majeure, elle dure plusieurs heures et plusieurs semaines sont nécessaires pour se rétablir. Il faut ensuite jusqu’à six mois pour retrouver la même qualité de vie qu’avant la maladie. La perte de poids est très courante avant et spécialement après ce type d’opération. Toute approche permettant de préserver le poids du malade, particulièrement sa masse musculaire et sa force, est une réelle avancée.


Référence :
Article :
Immuno-Nutrition in Upper Gastrointestinal Surgery
Auteurs : Aoife Ryan, Derek G Power et John V. Reynolds
Journal de publication : Annals of Surgery
doi: 10.1097/SLA.0b013e3181a8305d

Source : A. Genson pour BE Irlande

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).