Des dizaines de nouveaux gènes du cancer identifiés

cancer_mitosis Le cancer se développe à partir de mutations sur des gènes particuliers. Ces gènes sont généralement regroupés sous l’appellation gènes du cancer. On en connaît déjà plus de 350.
L’analyse génétique de 210 cancers humains a permis d’identifier quelques 120 gènes du cancer inconnus à ce jour. Un nombre beaucoup plus élevé que ce que les chercheurs pensaient trouver.

Mutations de type conducteurs et passagers

Les auteurs de l’étude, publiée dans le journal Nature, se sont intéressés à une catégorie particulière de gènes qui codent pour des protéines appelées kinases. Les kinases sont impliquées dans la prolifération et la division cellulaire et des mutations dans nombres de gènes codant pour ces protéines ont été impliqués dans un certain nombres de cancers. Les cancers résultent en effet souvent suite à la dérégulation dans la prolifération cellulaire.
Les chercheurs ont passé en revue plus de 500 gènes de kinases. Le séquençage du génome des cellules cancéreuses a permis, après comparaison avec le génome de cellules non-cancéreuses, d’identifier plus d’un millier de gènes « défectueux ». Cependant la grosse majorité de ces mutations sont considérés « accessoires » ou mutations « passagères », alors que quelques 120 gènes ont été identifiés comme « gènes du cancer » c’est a dire comme étant porteurs de mutations « conductrices ».

Le nombre -plus élevé que prévu- de mutations impliquées dans le processus de cancérisation représente autant de cibles thérapeutiques. Dans ce sens les kinases représentent des cibles de choix.

Source:
L’article original [PMID: 17344846]

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).