cancer_sein

La taille des seins liée aux risques de cancer du sein ?

Une étude conduite par la société américaine 23andMe, qui commercialise des tests ADN, fait le lien entre la taille de la poitrine et le risque de développer un cancer du sein.

Dans un article publié dans le journal scientifique BMC Medical Genetics1, 23andMe annonce avoir identifié des facteurs génétiques qui influencent la taille des seins. Les scientifiques ont pu identifier, grâce aux données obtenues auprès de 16 175 femmes, sept marqueurs génétiques2 directement liés à la taille de la poitrine.

La plupart de ces facteurs se trouvent être dans des zones d’une grande importance en matière de cancer du sein, indique 23andMe. L’un d’entre eux, le rs12173570, régule ainsi le comportement du gène responsable des récepteurs des œstrogènes. Les œstrogènes sont impliqués dans de nombreux processus physiologiques, associés notamment à la reproduction chez les femmes, mais le dérèglement du fonctionnement des œstrogènes et leurs récepteurs favorise le cancer du sein (cancer du sein hormono-dépendant).

Un autre de ces marqueurs, le rs7816345, est situé dans une région du génome qui montre souvent des anomalies chez les femmes atteintes d’un certain type de cancer du sein.

23andMe indique sur son blog3 que des études antérieures4 ont montré que les femmes jeunes avec une forte poitrine avaient un risque légèrement supérieur à la moyenne de développer un cancer du sein, mais ce risque n’était observable que chez celles qui avaient un IMC inférieur à 25.

La société reste à juste titre prudente sur les conclusions de son étude en ajoutant que les facteurs génétiques identifiés ne suffisent pas à expliquer cette association, mais soutiennent l’idée que taille des seins et cancer du sein sont liés.

Notes et références

  1. Genetic variants associated with breast size also influence breast cancer risk. Nicholas Eriksson, Geoffrey M Benton, Chuong B Do, Amy K Kiefer, Joanna L Mountain, David A Hinds, Uta Francke and Joyce Y Tung. BMC Medical Genetics []
  2. Les marqueurs identifiés sont des polymorphismes nucléotidiques (SNP, single-nucleotide polymorphism). Il s’agit en génétique de variation (polymorphisme) d’une seule paire de bases du génome, entre individus d’une même espèce. Ces variations sont très fréquentes (environ une paire de bases sur mille dans le génome humain). []
  3. http://spittoon.23andme.com/23andme-research/breast-size-matters-but-not-in-the-way-you-think/ []
  4. Cancer Causes Control. 1999 Apr;10(2):115-8.
    The relation of breast size to breast cancer risk in postmenopausal women (United States).
    Egan KM, Newcomb PA, Titus-Ernstoff L, Trentham-Dietz A, Baron JA, Willett WC, Stampfer MJ, Trichopoulos D.

    Int J Cancer. 2006 Apr 15;118(8):2031-4.
    A prospective study of breast size and premenopausal breast cancer incidence.
    Kusano AS, Trichopoulos D, Terry KL, Chen WY, Willett WC, Michels KB. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).