prevention_cancer_test_3_minutes_thb

Prévention cancers : le test, 3 minutes pour faire le point

40 % des cancers pourraient être évités par des modifications de nos modes de vie et dans notre environnement. Eviter les facteurs de risque connus apparaît ainsi comme un moyen d’action essentiel pour prévenir certains cancers.

Il est recommandé de ne pas fumer, de modérer sa consommation d’alcool, d’avoir une alimentation diversifiée et équilibrée, de surveiller son poids, de pratiquer une activité physique régulière et d’éviter l’exposition aux rayonnements UV.

Les autorités sanitaires et l’État ont par ailleurs mis en place des mesures de prévention collective sur l’exposition à d’autres facteurs environnementaux détaillées sur le site de l’InCa (Institut National du Cancer)1.

Pour aider chacun à adopter des stratégies de prévention utiles, l’institut national du cancer propose un test en ligne « Prévention cancers : le test, 3 minutes pour faire le point ».

prevention_cancer_test_3_minutes

Via une animation simple et ludique, les résultats vous permettent d’avoir les bons repères et de bénéficier de conseils personnalisés pour agir au quotidien.

Ce test se présente sous la forme d’un questionnaire sur la consommation de tabac et d’alcool, les habitudes alimentaires et d’activité physique, l’exposition au soleil, l’âge et le poids mais aussi les risques liés au milieu professionnel. Il permet à chacun de connaître les facteurs de risque auxquels il est exposé à travers son mode de vie et donne des conseils sur mesure.

Afin d’avoir une information complète, des contenus personnalisés sur les dépistages et sur d’autres risques moins faciles à apprécier au plan individuel sont également proposés.

Faire le test #préventioncancers

Notes et références

  1. Réduire les risques de cancer []

Catégories : Cancer | Mots-clés : , , | Lien Permanent

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).