La greffe de cellules a permis de restaurer la vue à une souris

La greffe de cellules a permis de restaurer la vue à une sourisUne équipe de chercheurs anglo-américains a réussi à restaurer la vue à une souris qui avait perdu la vue grâce à une transplantation de cellules directement dans la rétine, ces cellules ont été prélevées sur un souriceau âgé de quelques jours.
La nature de la lésion traitée très similaire à celles trouvées chez l’homme permet d’envisager une telle opération chez l’homme.

Dans de nombreuses pathologies les cellules photoréceptrices, chargées de transformer le signal lumineux en signal nerveux, dégénèrent et provoque la cécité. C’est par exemple le cas lors d’une rétinite pigmentaire ou de dégénérescence maculaire.

Cette étude montre en effet que les cellules souches embryonnaires ne sont pas forcément les plus adaptées à la transplantation de cellules. De précédentes tentatives de transplantations de cellules souches dans la rétine avaient échoué. Le prélèvement de cellules déjà différenciés mais pas encore arrivé à maturité semble donc donner les meilleurs résultats. Chez l’homme, le stade équivalent de développement correspond au premier ou second trimestre de la grossesse, transposer cette technique telle qu’elle semble donc improbable. Le but est plutôt de prélever des cellules souches adultes ou embryonnaires et d’arriver à les transformer en cellules photoréceptrices immatures avant de les transplanter dans la rétine.

Les chercheurs vont à présent essayer de voir si cette approche donne des résultats aussi satisfaisants pour d’autres pathologies.

Sources:
L’article original: Retinal repair by transplantation of photoreceptor precursors.

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).