Le rein d’une donneuse a été prélevé par le vagin

Le rein d'une donneuse a été prélevé par le vaginDes chirurgiens américains de l’hôpital Johns Hopkins de Baltimore ont réussi à retirer un rein sur une donneuse en bonne santé par une petite incision à l’arrière du vagin.

La donneuse Kimberly Johnson, 48 ans, qui a fait don d’un rein à sa nièce malade serait en parfaite santé selon les médecins. L’opération s’est déroulé le 29 janvier.

L’extraction d’un organe par un « orifice » naturel serait une technique d’avenir selon les médecins de l’hôpital Johns Hopkins car elle est moins douloureuse, permet au donneur de se rétablir plus rapidement et donne de meilleurs résultats au niveau esthétique. Ce dernier point n’est pas négligeable car la taille de la cicatrice entrerait en ligne de compte chez certaines femmes lorsqu’il s’agit de faire un don de rein. Chez Mme Johnson, seule une très petite cicatrice sous la « ligne du bikini » est visible.
Les médecins espèrent que cette méthode va encourager plus de femmes à se porter volontaires.

La technique n’est pas pour autant nouvelle, plus de 300 opérations auraient été pratiqué à travers le monde mais elles consistaient à retirer des appendices ou des vésicules biliaires par la bouche.
C’est par contre la première fois que des médecins réussissent à prélever un rein sur une personne en bonne santé en vue d’un transplantation.

Pour ce qui est de lutter contre d’éventuelles contaminations de l’organe lors du passage à travers le vagin, dans le cas de Mme Johnson, le rein a été préalablement enveloppé, dans la cavité abdominale, avec un sac en plastique.

appareil urino-génital de la femme

Source: BBC Health
Illustration: Les urologues du CHUM

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).