Le bypass gastrique, mieux que le régime pour contrôler le diabète

Le bypass gastrique, mieux que le régime pour contrôler le diabète

La perte de poids suite à un bypass gastrique altère le métabolisme des individus. Dans une récente étude, les chercheurs ont observé que ces changements métaboliques sont différents des effets observés à la suite d’une perte de poids par régime. Elle permettrait aux diabétiques de mieux contrôler leur glycémie. Ces résultats préliminaires pourraient aider les chercheurs à trouver de nouveaux moyens pour combattre le diabète.

Schéma du bypass gastrique

Les résultats de cette étude sont détaillés dans la revue Science Translational Medicine1.

Le diabète (diabète de type 2) est déjà une préoccupation majeure dans les pays occidentaux et c’est entrain de devenir un problème croissant de santé publique à travers le monde. Des pays comme la Chine, l’Inde et l’Afrique constatent maintenant l’émergence de diabète de type 2, en particulier chez les enfants.

Les médecins ont observé que la méthode de chirurgie bariatrique du bypass gastrique permet une amélioration spectaculaire de la glycémie dans 80% des cas. Ils ne savent pas par contre expliquer ce phénomène. Bien que la perte de poids considérable fait partie de ce succès, le bypass gastrique améliore le contrôle glycémique chez les diabétiques de type 2 avant même la perte significative de poids ce qui suggère des mécanismes alternatifs liés à des changements biochimiques et/ou hormonaux.

Le bypass gastrique

Le bypass gastrique est une technique de chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité) qui consiste à créer une petite poche gastrique par agrafage. Sur cette poche est suturée une portion de l’intestin grêle de telle sorte qu’environ 1m d’intestin soit court-circuité et ne reçoive plus d’aliments (voir illustration).

Pour pouvoir développer des médicaments qui imitent les effets de la chirurgie bariatrique sur le diabète, les scientifiques doivent d’abord comprendre pourquoi le diabète disparaît soudainement après la chirurgie.

La présente étude a montré que les personnes obèses avec un diabète de type 2 qui ont subi un bypass gastrique présentent des niveaux beaucoup plus bas de certains acides aminés (composés essentiels à la synthèse des protéines) comparées aux patients obèses diabétiques qui ont perdu une quantité égale de poids en suivant un régime. Cette diminution permettrait un meilleur contrôle de la glycémie. Les niveaux élevés d’acides aminés circulants sont associés à l’obésité, le diabète et l’insulinorésistance.

La prochaine étape va consister à comprendre les voies métaboliques impliquées dans ces changements et comment ces changements métaboliques sont en corrélation avec les changements hormonaux observés après la chirurgie par bypass.

Notes et références

  1. Differential Metabolic Impact of Gastric Bypass Surgery Versus Dietary Intervention in Obese Diabetic Subjects Despite Identical Weight Loss. Blandine Laferrère, David Reilly, Sara Arias, Nicholas Swerdlow, Prakash Gorroochurn, Baani Bawa, Mousumi Bose, Julio Teixeira, Robert D. Stevens, Brett R. Wenner, James R. Bain, Michael J. Muehlbauer, Andrea Haqq, Lillian Lien, Svati H. Shah, Laura P. Svetkey & Christopher B. Newgard. Science Translational Medicine. []

Un Commentaire

  1. est ce que vous pouvez expliquer le lien entre les acides aminés circulants libres et l’insulino resistance? ou si vous avez un article?etude?

    merci

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).