Un thé africain pour traiter le diabète de type 2

Rauvolfia vomitoria

Rauvolfia vomitoria

Des chercheurs danois seraient en bonne voie dans la mise au point d’un nouveau traitement contre le diabète de type 2 grâce à un thé africain. Ce thé, utilisé comme médicament dans la médecine traditionnelle nigériane, est fait a partir d’extraits de feuilles de Rauvolfia vomitoria et fruits du Citrus aurantium. Les chercheurs affirment avoir testé ce thé sur des patients diabétiques (type 2) et les résultats sont prometteurs.

Les chercheurs ont récolté les ingrédients pour faire le thé en Afrique, ils sont ainsi rapporté du Nigéria une cinquantaine de kilos de feuilles et 300 kilos de fruits. Le thé a été fait exactement de la même façon que celui fait par les guérisseurs locaux. La recette est assez simple, faire bouillir les feuilles, les tiges et les fruits et filtrer le tout.

Les chercheurs ont précédemment testé le thé sur des souris diabétiques. Les expériences ont montré que après six semaines de traitement quotidien avec le thé africain et accompagné d’un régime faible en graisses, les animaux présentaient des changements au niveau des graisses oculaires et une protection du pancréas fragilisé.

Citrus aurantium

Citrus aurantium

Les chercheurs ont aussi récemment complété une étude clinique de longue durée sur 23 patients souffrant de diabète de type 2 et les résultats obtenus sont plus que satisfaisants selon les auteurs.

Les patients ayant participé à l’étude ont bu 750 ml (0.75l) de thé par jour. La boisson se différencie apparemment des autres traitements contre le diabète de type 2 par le fait que ce thé n’affecte pas initialement le taux de sucre dans le sang. Mais après quatre mois de traitement, nous avons observé une tolérance accrue au glucose.

a déclaré Joan Campbell-Tofte, post-doctorant à l’Université de Copenhague.

Changement dans la composition des acides gras

Les essais cliniques ont aussi montré des changements au niveau de la composition en acide gras des patients ayant consommé le thé comparé au groupe placebo.

Dans le groupe qui a bu le thé, le nombre d’acide gras polyinsaturés avait augmenté. C’est une bonne chose pour les cellules de l’organisme car les acide gras polyinsaturés rendent les membranes cellulaires plus perméables ce qui permet aux cellules de mieux absorber le glucose du sang.

selon Joan Campbell-Tofte.

Les chercheurs espèrent que de nouveaux essais cliniques vont permettre d’élaborer un nouveau traitement contre le diabète de type 2.

Source : Science Daily
Illustrations :Cirad, Wikipedia

Un Commentaire

  1. suis le Rev past Claude Mwamba résidant a Goma en RDC et vs prie de me faire un traitement curatif de diabète car ici beaucoup en souffre de la diabette.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).