Optimiser la vaccination contre la grippe

Le meilleur moyen d’arrêter la grippe

vaccin-grippeLes enfants en âge scolaire et leurs parents devraient être les premières priorités dans la vaccination contre la grippe au lieu des enfants en bas âge ou des personnes âgées selon de nouvelles recherches publiées dans le dernier numéro de la revue Science.

Jan Medlock et Alison Galvani ont mis au point un modèle mathématique de la transmission de la grippe qui prend en compte l’âge et peut analyser la meilleure stratégie de vaccination suivant les groupes d’âges pour minimiser la propagation du virus. Ils suggèrent que les données sur la transmission virale en rapport avec l’âge devraient être considérées dans les politiques de vaccination et précisent que ce n’est actuellement pas le cas des recommandations des Centers for Disease Control and Prevention américains (CDC).

Leur modèle, qui utilise des enquêtes et des données sur la mortalité issues des pandémies historiques de grippe, prend en compte de nombreux facteurs – le nombre de morts, d’infections, d’années de vie perdues au total et les coûts économiques occasionnés – pour calculer la stratégie de vaccination la plus efficace.

En comparant une épidémie théorique de grippe avec celles de 1918 et 1957, les chercheurs ont trouvé qu’une épidémie pourrait être stoppée de nos jours en distribuant seulement 63 millions de doses de vaccin. Il faudrait pour cela cibler en premier lieu les enfants (5-19 ans), responsables de la plupart des transmissions, et les adultes (30-39 ans) qui contractent le plus souvent la maladie de leurs enfants. Ils disent que cette vaccination ciblée pourrait alors aider à protéger le reste de la population de l’infection. En outre, la quantité nécessaire de dose, 63 millions, prédites par le modèle est plus faible que les 85 millions de doses vaccinales utilisées chaque année contre la grippe saisonnière.

Ces résultats illustrent l’important de prendre en compte les modes de transmissions liés à l’âge pour savoir qui vacciner, et les auteurs proposent de modifier les recommandations actuelles des CDC pour réduire l’impact réel d’une épidémie de grippe potentielle.


Référence :
Article :
Optimizing Influenza Vaccine Distribution
Auteurs : Jan Medlock et Alison P. Galvani
Journal de publication : Science
DOI: 10.1126/science.1175570

Source : EurekAlert

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).