L’activité physique diminue l’appetit en affectant les hormones de l’appétit

L'activité physique diminue l'appetit en affectant les hormones de l'appétit L’exercice aérobique (course, natation, vélo…) serait plus efficace pour supprimer l’appétit que les exercices anaérobiques (musculation). Des chercheurs britanniques ont en effet montré que 60 minutes sur un treadmill (tapis roulant) affectent la sécrétion de deux hormones alors que 90 minutes de musculation n’affecte que la sécrétion d’une seule hormone. Les résultats de cette étude sont publiés dans American Journal of Physiology-Regulatory.

Il existe plusieurs types d’hormones qui contrôlent l’appétit d’un individu. Les chercheurs se sont intéressés dans cette étude à deux hormones majeures de la régulation de l’appétit, la Ghrelin et le peptide YY. La Ghrelin est la seule hormone connue qui stimule l’appétit. Le peptide YY est une hormone qui diminue l’appétit.

La ghrelin a été découverte au Japon il y a seulement une dizaine d’année, elle a été identifiée au départ comme une hormone de croissance, ce n’est que plus tard qu’on a découvert sa capacité à stimuler l’appétit. Le peptide YY est connu depuis un peu moins de 25 ans.

Dans cette étude, les chercheurs ont recruté 11 volontaires masculins qui ont participé à trois sessions de huit heures. Une des sessions consistait à courir 60 minutes sur un tapis roulant, suivie d’un repos de sept heures. Une autre session consistait à faire 90 minutes de musculation suivie d’un repos de six heures et trente minutes. Enfin durant l’une des sessions les participants ne faisaient pas de sport.

Durant chaque session, les participants devaient remplir des questionnaires pour qualifier leur faim à différents moments de la session. Des repas leur étaient aussi proposés. Les chercheurs ont également mesuré les niveaux de sécrétion de la ghrelin et du peptide YY.

Les résultats ont montré que l’exercice aérobique a eu pour effet de diminuer la sécrétion de ghrelin et augmenter la sécrétion de peptide YY, indiquant ainsi une diminution de l’appétit. Par contre la musculation a bien fait baisser la sécrétion de ghrelin mais n’a pas modifié l’expression de peptide YY de façon significative.

Les auteurs de l’étude concluent que les deux types d’exercice diminuent l’appétit immédiatement après le début de l’activité physique et ce pour environ deux heures mais l’exercice aérobique le fait de façon plus importante.

Source: EurekAlert

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).