Les neurones deprivés de nutriments se comportent différemment en fonction du genre

Une étude vient de mettre en évidence que les neurones réagissaient différemment à la deprivation de nutriments selon qu’ils soient mâles ou femelles. Des chercheurs américains ont en effet observé que les neurones de rats mâles s’atrophient rapidement et meurent tandis que les neurones femelles économisent l’énergie et reste en vie plus longtemps. Les travaux sont reportés dans la revue scientifique Journal of Biological Chemistry.

L’idée que les sexes répondent différemment a la privation de nutriments n’est pas nouvelle, en effet les mâles préfèrent conserver les protéines alors que les femelles ont une préférence pour mettre en réserve le gras. Ces observations métaboliques avaient été observées dans les tissus riches en nutriment comme le muscle, le foie ou les dépôts graisseux.
Les chercheurs dans l’étude présentée ici, ont voulu voir si cela s’appliquait aux neurones. Ils ont prélevé des cellules nerveuses de souris ou de rats, les ont mis en culture dans les boites de culture et les ont privé de nutriments pendant 72 heures.

Après, 24 heures, les chercheurs observaient plus de cellules ont observé que les neurones mâles fonctionnaient moins bien (observé grâce à la mesure de la respiration cellulaire) et les cellules avaient tendance à mourir. L’observation au microscope révélait également un phénomène d’autophagie plus marquant dans les cellules mâles. L’autophagie est le mécanisme par lequel la cellules se consomme elle même pour se fournir en énergie.
Dans les cultures de cellules prélevées chez les rongeurs femelles, les chercheurs ont observé moins de morts cellulaire et par contre plus de gouttelettes lipidiques, preuve que les cellules faisaient des réserves (voir photo ci-dessus, en vert).

Les chercheurs précisent que ce qui est observé dans les boites de culture ne veut en aucun dire que c’est ce qui se passe dans l’organisme lorsque celui ci est prive de nutriments.

Source: EurekAlert
Illustration :Robert S.B. Clark

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).