Obésité : les effets bénéfiques d’une molécule qui bloque l’action de la ghréline

La ghréline est une hormone produite et sécrétée par les cellules de l’estomac qui stimule l’appétit – d’où son surnom de « hormone de la faim » – en agissant au niveau du cerveau. Les chercheurs ont montré chez la souris qu’une molécule qui bloque l’action de la ghréline limite la prise de poids, confère une meilleure tolérance au glucose et tout cela sans leur couper l’appétit. L’étude est publiée dans la revue Science1.

Une fois produite par les cellules de l’estomac, la ghréline a besoin de subir une modification afin qu’elle puisse remplir ses fonctions physiologiques. Cette modification consiste à lui ajouter un groupement chimique particulier (dit groupement octanoyle). Elle est réalisée par une enzyme appelée « ghréline O-acétyltransférase » ou plus simplement GOAT.

Dans cette étude, les chercheurs ont donc mis au point un peptide capable d’inhiber cette enzyme GOAT qu’ils ont appelé GO-CoA-Tat. Ils ont ensuite injecté cette molécule à des souris soumises à un régime hypergras. Ils ont constaté que cet inhibiteur améliorait la tolérance au glucose et ralentissait la prise de poids des souris sans réduire leur prise alimentaire, ce qui suggère que cette molécule agit sur le métabolisme plutôt que sur l’appétit. Effets qu’ils n’ont pas retrouvés chez les souris qui ne produisaient pas de ghréline. Les chercheurs en ont déduit que les effets bénéfiques de cette molécule GO-CoA-Tat sont dus à son inhibition de la GOAT.

Bien que les effets de cet inhibiteur soient spectaculaires chez la souris, elle a peu de chance de devenir un médicament de l’obésité chez l’homme car elle nécessite de nombreuses injections pour agir. Les chercheurs estiment néanmoins que cette découverte va servir la recherche sur la ghréline et sera certainement utile pour l’élaboration de futurs traitements2.

Notes et références

  1. Glucose and Weight Control in Mice with a Designed Ghrelin O-Acyltransferase Inhibitor. Brad P. Barnett, Yousang Hwang, Martin S. Taylor, Henriette Kirchner, Paul T. Pfluger, Vincent Bernard, Yu-yi Lin, Erin M. Bowers, Chandrani Mukherjee, Woo-Jin Song, Patti A. Longo, Daniel J. Leahy, Mehboob A. Hussain, Matthias H. Tschöp, Jef D. Boeke, Philip A. Cole. Science. []
  2. Crédit photo : biochem-arizona.edu []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).