Les aliments « bio » ne sont pas plus bénéfiques pour la santé

aliments-bioUne étude indépendante à l’initiative de l’organisme britannique Food Standards Agency (FSA) montre que les produits issus de l’agriculture biologique ne seraient pas meilleurs pour la santé. L’étude se limite cependant au contenu nutritionnel des aliments.

Des chercheurs de l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale (LSHTM) de Londres ont affirmé, dans une étude publiée cette semaine dans la revue spécialisée American Society for Clinical Nutrition , que les produits bios n’étaient pas plus sains que les aliments ordinaires, leur apport nutritionnel étant assez similaire.

« Nous avons établi qu’il existait un peu de différences dans l’apport nutritionnel entre les cultures et le bétail produits de manière organique et ceux produits de manière conventionnelle »,

a expliqué le Professeur Alan Dangour, principal auteur de l’étude.

Il n’y a actuellement aucune preuve justifiant de privilégier les produits bios

« Mais il est peu probable qu’elles soient pertinentes en matière de santé publique »,

a-t-il assuré.

« Il n’y a actuellement aucune preuve justifiant de privilégier les produits bios sur les autres pour leur apport nutritionnel, »

a-t-il insisté.

L’alimentation biologique, produite sans l’utilisation de fertilisants ou pesticides et sans ajout d’additifs alimentaires, est devenue de plus en plus populaire ces dernières années, malgré son coût nettement supérieur.

Les défenseurs de l’agriculture biologique ont réagi à l’étude de la LSHTM, en mettant en avant notamment son effet positif sur l’environnement.

« L’agriculture organique est une approche holistique, intégrée, qui préserve les sols, encourage la biodiversité, élimine les émissions de gaz à effet de serre, maintient la diversité génétique et assure plus de revenus à l’agriculteur »,

a écrit Andrew Lee, de la Commission du développement durable, dans une lettre publiée par le Guardian.

Les recherches de la LSHTM sont basées sur l’analyse de toutes les études publiées depuis 50 ans sur les différences entre produits bios et classiques en termes d’apport nutritionnel et d’impact sur la santé.


Référence :
Article :
Nutritional quality of organic foods: a systematic review
Auteurs : Alan D Dangour, Sakhi K Dodhia, Arabella Hayter, Elizabeth Allen, Karen Lock & Ricardo Uauy
Journal de publication : American Society for Clinical Nutrition

Source : AFP

Un Commentaire

  1. Pingback : Manger bio n’apporterait rien de plus pour la santé

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).