Les hommes sont plus sensibles à la caféine

Les hommes sont plus sensibles à la caféine Le petit noir bien serré tant apprécié en France serait plus effectif chez l’homme que chez la femme selon une nouvelle étude par des chercheurs de l’Université de Barcelone. Les résultats sont publiés dans la revue spécialisée Progress in Neuro-Psychopharmacology & Biological Psychiatry.

Les chercheurs ont effet observés dans une étude regroupant 668 volontaires qu’un expresso rendaient les hommes plus alertes après seulement 10 minutes alors que les femmes étaient également plus alertes mais dans une moindre mesure. Les chercheurs précisent cependant qu’une partie de ces résultats pouvaient être psychologique car des résultats ont également été observés avec du café décaféiné.

Les volontaires ont bu, pour les besoins de l’étude, soit une tasse d’un expresso classique qui contient environ 100 mg de caféine, soit une tasse de d’un expresso décaféiné qui contient 5 mg de caféine.
Les scientifiques ont ensuite observé l’état d’alerte des volontaires dans les minutes et les heures qui ont suivies.

Ils ont observé un changement d’activité après l’absorption d’un expresso normale aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Cette activité était la plus intense après seulement 10 minutes.

Selon les chercheurs, il faut environ 45 minutes pour que le taux de caféine soit le maximum dans la circulation sanguine mais la moitié de ces taux sont déja présents après seulement quelques minutes.

L’effet est en outre plus important chez les hommes.

Des effets similaires sont observés avec la café décaféiné mais a des mesures beaucoup moindre, il semblerait en outre que les effets soient cette fois plus importants chez la femme.

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).