Un composé dans le brocoli nettoie les poumons malades

Un composé retrouvé dans les pousses de brocoli aide les poumons à se débarrasser des bactéries nuisibles, selon une nouvelle étude réalisée d’abord chez la souris puis chez l’homme. Le composé, appelé sulforaphane, pourrait être un nouveau traitement pour prévenir ou réduire les infections pulmonaires graves fréquentes chez les fumeurs et les patients souffrant de maladies pulmonaires. Les résultats de cette étude sont présentées dans la revue Science Translational Medicine1.

Un poumon en bonne santé se maintient en bonne forme en éliminant les débris et les bactéries étrangères. Ce système d’auto-nettoyage fonctionne mal chez les fumeurs et les personnes atteintes de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Ce nettoyage est habituellement fait par les cellules immunitaires appelées macrophages, dans les poumons de ces personnes elles sont incapables d’évacuer les envahisseurs bactériens, conduisant à l’infection.

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les macrophages dans les poumons des patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive, ainsi que ceux des souris exposées à la fumée de cigarette. Les chercheurs ont observé que le traitement avec le sulforaphane renforce l’activation d’une importante voie signalisation appelée Nrf2 dans les cellules pulmonaires humaines des personnes atteintes de broncho-pneumopathie chronique obstructive et dans les cellules pulmonaires de souris exposées à la fumée de cigarette. La voie Nrf2 activé restaure la capacité des macrophages pulmonaires à éliminer les bactéries dans les poumons.

Le sulforaphane est un antioxydant bien connu. On le retrouve dans de nombreux légumes crucifères. Les jeunes pousses de brocoli (germes de brocoli de 3 à 4 jours) sont de loin les légumes qui en contiennent le plus. Les auteurs vont étudier à l’avenir la question de savoir si un régime alimentaire riche en sulforaphane permet de combattre les infections2.

Notes et références

  1. Christopher J. Harvey, Rajesh K. Thimmulappa, Sanjay Sethi, Xiaoni Kong, Lonny Yarmus, Robert H. Brown, David Feller-Kopman, Robert Wise & Shyam Biswal. Targeting Nrf2 Signaling Improves Bacterial Clearance by Alveolar Macrophages in Patients with COPD and in a Mouse Model. Science Translational Medicine. DOI: 10.1126/scitranslmed.3002042 []
  2. Conflits d’intérêts : Les auteurs Shyam Biswal et Rajesh K. Thimmulappa sont tous les deux détenteurs de droits de propriété intellectuelle sur des traitement à base de Nrf2 dans la BPCO et ont des parts dans la société Cureveda LLC. Le Dr. Biswal est co-fondateur et également consultant scientifique pour Cureveda LLC. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).