Qu’est ce que le polonium 210 ?

alexandre_litvinenko La mort de l’ex-espion russe Alexandre Litvinenko serait due à une absorption de « doses massives » d’une substance radioactive, le polonium 210.

Le polonium 210, un émetteur alpha, est le premier élément découvert par Pierre Curie et Marie Sk?odowska-Curie en 1898 dans leurs recherches sur la radioactivité.

Les différents types de radiation : - Les rayonnements alpha sont arrêtés par une feuille de papier et sont par conséquent stoppés par la peau intact- les particules beta sont stoppées par une feuille de d'aluminium. - Les particules gamma sont stoppées par le plomb.

Les différents types de radiation : - Les rayonnements alpha sont arrêtés par une feuille de papier et sont par conséquent stoppés par la peau intact- les particules beta sont stoppées par une feuille de d'aluminium. - Les particules gamma sont stoppées par le plomb.

Cet élément est présent en quantité infime dans les sols et l’atmosphère. A haute dose il est extrêmement toxique. Il est incapable de traverser la peau il est cependant toxique lorsqu’il est ingéré ou inhalé. A noter que le tabac contient du polonium 210. Le polonium 210 contenu dans le tabac proviendrait des engrais utilisés lors de la culture du tabac.
Des experts déclaraient à la BBC que le polonium est difficile à se procurer et que la personne qui a empoisonné Alexandre Litvinenko savait très bien ce qu’elle faisait. Sa production en quantité suffisantes pour empoisonner une personne nécessitait l’intervention humaine et l’accès à un réacteur nucléaire ou un accélérateur de particules selon ces même experts.
Des traces ont été par ailleurs retrouvé dans le restaurant où il avait dîné avant de tomber malade ainsi qu’à son appartement.

Alexandre Litvinenko était un transfuge du FSB (ex-KGB) et un opposant déclaré à Vladimir Poutine. Il venait d’obtenir un passeport anglais. Il est mort d’un arrêt cardiaque à l’hôpital de l’University College de Londres, il avait 43 ans. Il enquêtait sur le meurtre de la journaliste russe Anna Politkovskaïa qui elle aussi était très critique à l’égard de Vladimir Poutine.

Source: BBC

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).