12 juin 2011

Addiction, Neurologie

Pourquoi fumer diminue l’appétit

Une étude sur des souris pourrait permettre aux chercheurs de mieux comprendre pourquoi les fumeurs sont en moyenne moins gros que les les non-fumeurs. Cette étude montre que la nicotine réduit l’appétit en activant des récepteurs localisés dans le cerveau ayant un “effet coupe-faim”. Lire la Suite

5 décembre 2010

Metabolisme et Obésité

Obésité : les effets bénéfiques d’une molécule qui bloque l’action de la ghréline

La ghréline est une hormone produite et sécrétée par les cellules de l’estomac qui stimule l’appétit – d’où son surnom de « hormone de la faim » – en agissant au niveau du cerveau. Les chercheurs ont montré chez la souris qu’une molécule qui bloque l’action de la ghréline limite la prise de poids, confère une meilleure tolérance au glucose et tout cela sans leur couper l’appétit. Lire la Suite