rapports-sexuels-risque-cancer-prostate

4 novembre 2014

Cancer

Multiplier les conquêtes féminines diminuerait le risque de cancer de la prostate

Selon une étude canadienne, un homme qui a fréquenté plus de 20 femmes au cours de sa vie verrait son risque d’être un jour atteint d’un cancer de la prostate baisser de 28% par rapport à un homme qui n’a connu un seul partenaire. Par contre l’étude révèle que le fait d’avoir eu plus de 20 partenaires masculins au cours de sa vie est associé à un risque de cancer de la prostate deux fois plus élevé. Lire la Suite

3 novembre 2010

Cancer

Dépistage cancer : découverte d’un marqueur biologique présent dans onze types de cancers

Une molécule absente de la plupart des tissus normaux chez l’homme a été découverte dans onze types de cancers (cancer de la prostate, du sein, du colon, du pancréas, de la vessie, du rein, du poumon, du foie, de l’estomac, des testicules, des ovaires). Les chercheurs de l’Inserm montrent que la présence du récepteur de la FSH (hormone folliculo stimulante) reflète l’existence d’une tumeur cancéreuse chez plus de 1300 patients. Non seulement le récepteur de la FSH semble spécifique des tissus tumoraux, mais il est présent aux stades très précoces, il est facilement détectable par les méthodes d’imagerie traditionnelle et semble être une cible facile pour des agents-anticancéreux administrés par voie sanguine. Lire la Suite

12 février 2009

Cancer

Un marqueur du cancer de la prostate dans les urines

La concentration d’une petite molécule retrouvé dans les urines pourrait indiquer le degrés d’avancement du cancer de la prostate. Cette découverte pourrait permettre de mettre au point un test urinaire, simple à faire, non invasif et ainsi éviter de pratiquer des biopsies. La découverte est publiée dans la revue scientifique Nature. Lire la Suite