25 février 2011

Génétique

Evolution : Les théories sur le chaînon manquant vivant réfutées

Les résultats d’une nouvelle recherche génétique de longue haleine prouve que certains vers marins ont évolué vers une complexité réduite, comparativement à celle de leurs ancêtres. Selon une équipe de chercheurs dirigée par le professeur Hervé Philippe, du département de biochimie de l’Université de Montréal au Canada, l’évolution n’est pas une marche constante vers des êtres de plus en plus sophistiqués et, par conséquent, la quête de chaînons manquants parmi les espèces vivantes aujourd’hui n’est pas pertinente. Ils détaillent leurs résultats dans la revue Nature. Lire la Suite