ble

26 novembre 2011

Evolution, Génétique

Domestication du blé : l’évolution des gènes fait bien les choses

Les espèces de blé cultivé, fruits d’une sélection menée par l’homme, présentent un génome complexe qui associe deux ou trois génomes homologues. Une nouvelle étude révèle que les différentes copies d’un gène appelé Q, élément majeur de la domestication du blé, contribuent de manière coordonnée et différenciée aux caractères de la domestication. Lire la Suite

The-Consuming-Instinct

30 juin 2011

Livres

L’instinct de consommation : l’influence de l’héritage darwinien sur l’ensemble de nos comportements

Qu’ont en commun les chaînes de restauration rapide? Pourquoi les femmes sont-elles plus susceptibles de devenir des acheteuses compulsives et les hommes, plus susceptibles de devenir accros à la pornographie? Pourquoi le niveau de testostérone des hommes s’élève-t-il lorsqu’ils conduisent une voiture de sport luxueuse? Comment l’industrie de la mode exploite-t-elle notre besoin inné d’appartenance à un groupe? Comment les religions, les compagnies de cosmétiques et les gourous de la croissance personnelle répondent-ils aux insécurités darwiniennes des consommateurs? Lire la Suite

18 juin 2011

Génétique

Chaque parent transmet en moyenne trente mutations à ses enfants

La vitesse de mutation de l’ADN humain serait moins élevé que ce que pensait les scientifiques. Des chercheurs viennent de déterminer qu’en moyenne chaque parent transmet trente mutations à ses enfants. Ces nouvelles estimations divergent avec les estimations antérieures et remettent en question l’échelle de temps que nous utilisions pour calculer le nombre de générations qui nous séparent d’autres espèces. Lire la Suite

12 juin 2011

Evolution

Mutations : quand les bénéfices plafonnent

Les mutations bénéfiques au sein d’une population bactérienne s’accumulent au cours de l’évolution mais sa performance tend vers un plateau. Les modèles théoriques de l’évolution doivent donc prendre en compte un « frein » dans le bénéfice attendu sur la survie et la reproduction des organismes : ce phénomène vient, pour la première fois, d’être démontré expérimentalement. Lire la Suite

25 février 2011

Génétique

Evolution : Les théories sur le chaînon manquant vivant réfutées

Les résultats d’une nouvelle recherche génétique de longue haleine prouve que certains vers marins ont évolué vers une complexité réduite, comparativement à celle de leurs ancêtres. Selon une équipe de chercheurs dirigée par le professeur Hervé Philippe, du département de biochimie de l’Université de Montréal au Canada, l’évolution n’est pas une marche constante vers des êtres de plus en plus sophistiqués et, par conséquent, la quête de chaînons manquants parmi les espèces vivantes aujourd’hui n’est pas pertinente. Ils détaillent leurs résultats dans la revue Nature. Lire la Suite