25 septembre 2012

Endocrinologie

Développer des substituts du bisphénol A

Le bisphénol A, composé chimique qui entre dans la composition de plastiques et de résines, est suspecté d’induire des effets hormonaux chez l’Homme. Des chercheurs ont étudié au niveau moléculaire les interactions entre le bisphénol A, ses dérivés et le récepteur des estrogènes, une de ses principales cibles. Ces résultats permettront à terme de développer de nouveaux composés conservant leurs caractéristiques industrielles mais dénués de propriétés hormonales. Lire la Suite

30 janvier 2012

Diabète, Metabolisme et Obésité

Rythme biologique et diabète de type 2 : identitification du rôle d’un gène clé

Les troubles du sommeil augmentent le risque de devenir diabétique. Une équipe franco-britannique, vient d’établir la responsabilité d’un gène clé de la synchronisation du rythme biologique dans le diabète de type 2. Les chercheurs lillois ont montré que des mutations du gène du récepteur de la mélatonine, l’hormone de la nuit qui induit le sommeil, augmentent près de 7 fois le risque de développer un diabète. Lire la Suite

16 juillet 2011

Zoologie

Les chefs sont plus stressés

Occuper une position dominante n’est pas de tout repos. En effet, dans la hiérarchie sociale des babouins, les mâles au sommet, dits « alpha », ont un taux d’hormone de stress plus élevé que les babouins occupant des positions de second plan selon une étude publiée dans la revue Science. Ces résultats suggèrent qu’occuper la première position en société peut être plus coûteux que ce que pensait les chercheurs jusqu’ici. Lire la Suite

22 juin 2011

Metabolisme et Obésité

Alimentation maternelle et influence sur les gènes

Au cours de la vie intra-utérine et pendant l’allaitement, une sous-nutrition de la mère entraîne des modifications autour de l’ADN de l’enfant, à l’origine de pathologies métaboliques à l’âge adulte. Une nouvelle étude réalisée sur la souris vient de mettre en évidence, pour la première fois, de telles répercutions au niveau du gène de la leptine, l’hormone régulant satiété et métabolisme. Ces travaux pourraient avoir, à plus long terme, des impacts sur la prévention des maladies métaboliques ou les soins aux prématurés. Lire la Suite

19 décembre 2008

Metabolisme et Obésité

L’activité physique diminue l’appetit en affectant les hormones de l’appétit

L’exercice aérobique (course, natation, vélo…) serait plus efficace pour supprimer l’appétit que les exercices anaérobiques (musculation). Des chercheurs britanniques ont en effet montré que 60 minutes sur un treadmill (tapis roulant) affectent la sécrétion de deux hormones alors que 90 minutes de musculation n’affecte que la sécrétion d’une seule hormone. Lire la Suite

14 octobre 2006

Génétique

La taille ne tient qu’à un gène?

Un seul gène, le gène IGF-1 (Insulin-like growth factor 1) codant pour une hormone (l’hormone IGF-1), expliquerait les différences de taille entre les petits chiens et les grands chiens appartenant pourtant tous à la même espèce. Lire la Suite