23 avril 2011

Génétique, Microbiologie

Les bactéries intestinales permettent de différencier les individus

De même qu’il existe des groupes sanguins, les chercheurs viennent d’identifier trois signatures bactériennes intestinales. Ces trois «entérotypes» s’avèrent indépendants de l’origine géographique d’un individu, de son âge ou de son état de santé. Ils sont principalement déterminées par l’abondance de certains types de bactéries mais aussi par leur potentiel génétique (c’est-à-dire par les fonctions que leurs gènes codent). Ces recherches, ouvrent de nombreuses perspectives d’applications dans le domaine de la nutrition et de la santé humaine. Lire la Suite