12 février 2012

Neurologie

L’importance des gènes synaptiques dans l’autisme

L’autisme, nommé grande cause nationale, sera un sujet d’actualité en France pendant toute l’année 2012. Paradoxalement ce syndrome, et surtout ses origines, restent mal connus. Une nouvelle étude démontre que des mutations génétiques perturbant la communication entre les neurones seraient directement impliquées dans la maladie. Ces nouveaux résultats confirment l’origine neurobiologique des troubles du spectre autistique. Lire la Suite

18 juin 2011

Génétique

Chaque parent transmet en moyenne trente mutations à ses enfants

La vitesse de mutation de l’ADN humain serait moins élevé que ce que pensait les scientifiques. Des chercheurs viennent de déterminer qu’en moyenne chaque parent transmet trente mutations à ses enfants. Ces nouvelles estimations divergent avec les estimations antérieures et remettent en question l’échelle de temps que nous utilisions pour calculer le nombre de générations qui nous séparent d’autres espèces. Lire la Suite

12 juin 2011

Evolution

Mutations : quand les bénéfices plafonnent

Les mutations bénéfiques au sein d’une population bactérienne s’accumulent au cours de l’évolution mais sa performance tend vers un plateau. Les modèles théoriques de l’évolution doivent donc prendre en compte un « frein » dans le bénéfice attendu sur la survie et la reproduction des organismes : ce phénomène vient, pour la première fois, d’être démontré expérimentalement. Lire la Suite

26 février 2011

Metabolisme et Obésité

La relation entre ADN et obésité

D’après une récente étude publiée dans la revue Nature, environ 7 personnes sur 1000 atteintes d’une forme d’obésité morbide sont dépourvues d’une section d’ADN qui contient environ 30 gènes. Les auteurs de l’étude, de l’Imperial College London au Royaume-Uni et de 10 autres centres de recherche européens, suggèrent que le fragment d’ADN manquant pourrait avoir un effet désastreux sur le poids des personnes touchées. Lire la Suite

23 février 2011

Maladie cardio-vasculaire

Deux mutations génétiques liées à l’hypertension artérielle

Des chercheurs de l’Université Yale aux Etats-Unis ont identifié deux nouvelles mutations génétiques qui peuvent déclencher l’hypertension chez des patients souffrant d’hypertension artérielle sévère. La découverte est publiée dans la revue Science. Ces résultats représentent une avancée majeure dans la compréhension des causes de l’hypertension artérielle. Lire la Suite