obesite

6 septembre 2014

Metabolisme et Obésité

Obésité : difficile de perdre du poids quand on a du mal à payer son loyer

La publicité minceur cible les consommateurs aptes et disposés à payer pour des régimes alimentaires, des repas spéciaux ou un abonnement à un centre de remise en forme. Or, ce sont ceux qui vivent sous le seuil de la pauvreté qui sont les plus susceptibles d’être en surpoids ou obèses. Cela dit, le manque d’argent n’est pas le seul facteur en cause. Lire la Suite

tabagisme

30 mai 2014

Etude

Réduire juste 6 facteurs de risque pourrait sauver 37 millions de vies

Réduire juste 6 facteurs de risque – le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, la consommation de sel, l’hypertension, la glycémie et l’obésité – à des seuils globalement admis, pourrait prévenir la mort prématurée de 37 millions de morts sur 15 ans provoquée par les maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires chroniques, cancers, et diabète. Lire la Suite

fibres

17 janvier 2014

Metabolisme et Obésité

Comment les fibres nous protègent du diabète et de l’obésité

Médecins et chercheurs savent depuis longtemps qu’une alimentation riche en fibres protège l’organisme de l’obésité et du diabète. Ils restaient cependant à élucider le mécanisme sous-jacent. Une équipe de chercheurs franco-suédoise vient d’y parvenir en montrant le rôle prépondérant de la flore intestinale et la capacité de l’intestin à produire du glucose entre les repas. Lire la Suite

graisse-abdominale

9 avril 2013

Metabolisme et Obésité

Ménopause et prise de poids

C’est bien connu, les hommes ont tendance à stocker leur excès de graisses au niveau de l’abdomen alors que les femmes ont le plus souvent tendance à prendre du poids aux niveau des hanches et des cuisses. Un changement s’opère cependant après la ménopause. De nombreuses femmes constatent alors que leur corps commence à stocker les graisses comme le fait celui des hommes. Ce phénomène indique l’existence d’un lien entre l’oestrogène et la constitution de réserves adipeuses. Beaucoup d’études ont confirmé ce rapport, mais les mécanismes sous-jacents demeuraient mal compris jusqu’à récemment. Lire la Suite