Le TGV cède sa place à l’AGV, l’Automotrice à grande vitesse

agv_alstomAlors que le TGV fêtera ses 27 ans cette année, Alstom a présenté ce matin la nouvelle génération de train à grande vitesse, baptisé AGV pour Automotrice à grande vitesse (Voir la galerie d’images plus bas). Il sera capable d’atteindre une vitesse commerciale de 360 km/h (contre 320 pour le TGV Est).

Il sera plus propre, plus spacieux et roulera plus vite.

La présentation a eu lieu au centre d’essai d’Alstom, situé près de La Rochelle en Charente-Maritime par Patrick Kron, Président Directeur Général d’Alstom et Philippe Mellier, Président d’Alstom Transport. Le président de la République Nicolas Sarkozy, le secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau, ainsi que 500 invités et journalistes triés sur le volet ont également été conviés à l’inauguration.

Le design aérodynamique et moderne du train ainsi que ses novations technologiques ont été mis en valeur lors de cette présentation. L’AGV est le premier train au monde à concilier une architecture articulée (disposition des bogies entre les voitures) qui offre le meilleur niveau de sécurité, avec une motorisation répartie (moteurs installés sur les bogies, sous le train) qui accroît significativement le nombre de places à bord grâce à la suppression des motrices. Cette architecture permettra aux opérateurs une exploitation très flexible, avec la possibilité de moduler la longueur des rames (de 7 à 14 voitures et de 250 à 650 places) en fonction de la demande. Elle réduira également sensiblement les coûts de maintenance.

L’AGV est particulièrement performant d’un point de vue environnemental avec une consommation d’énergie réduite de 15% par rapport à ses principaux concurrents. Il intègre également les derniers standards de signalisation ERTMS pour circuler sur toutes les lignes européennes. Les sites d’Alstom Transport en France (La Rochelle, Ornans, Tarbes, Le Creusot, Villeurbanne, Reichshoffen) et en Italie (Bologne et Savigliano) seront associés à la fabrication de l’AGV.

Le nouveau système de traction de l’AGV a déjà été testé dans des conditions extrêmes, puisqu’il a contribué à la performance de la rame qui a réalisé le record du monde de vitesse sur rail le 3 avril 2007, à 574,8 km/h.

La nouvelle compagnie de transport italienne NTV a commandé 25 rames fermes (et 10 en option), avec un contrat de maintenance associé. La fabrication des premiers trains de série débutera mi-2008. Ils seront livrés à partir de 2010.

Photos de l’AGV

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).