Un pansement adhésif inspiré du lézard gecko

gecko-patteLes chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology, Etats-Unis) viennent de mettre au point un pansement adhésif à usage médical inspiré de la patte du lézard gecko. Cette invention pourrait rapidement trouver sa place dans les salles d’opérations aux cotés des autres instruments de sutures. Les travaux ont été publiés dans la revue de l’Académie Américaine des sciences PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) de cette semaine.

Ce pansement adhésif pourrait en effet servir à refermer une incisions, colmater une perforation dûe à un ulcère ou encore un intestin après une opération chirurgicale et parce qu’il peut aisément se plier et se déplier il pourrait être facilement inséré à l’intérieur du corps grâce à une petite incision.

Principe de l'adhésif inspiré de la patte du lézard gecko

Principe de l'adhésif inspiré de la patte du lézard gecko

Ce type d’adhésif existe depuis quelques années mais la difficulté a toujours été de le rendre utilisable en médecine et en particulier sur les organes. Il fallait donc un matériau biocompatible c’est à dire qui ne provoque pas de réaction inflammatoire, biodégradable, capable de se dissoudre sans libérer de produits toxiques, et élastique de façon à ce qu’il puisse non seulement épouser la forme des organes mais aussi qu’il puisse s’étirer avec.

La particularité du pansement est qu’à l’image de la patte du gecko, il est composé de « microvillosités » (voir illustration ci-dessous) de moins de 1 micromètre (0,000001 mètre) d’épaisseur. Le matériau fait de polymères (que les auteurs appellent le « biorubber ») a spécialement été élaboré au laboratoire et moulé dans un moule en silicone. Le film obtenu a été recouvert par une couche de glu à base de sucre pour encore augmenter l’adhésivité. Testé sur des intestins de rats ce ruban adhésif n’a présenté qu’une inflammation modérée. Les chercheurs pensent pouvoir passer a des essais cliniques sur l’homme d’ici 2 a 5 ans.
Enfin ils pensent que ce principe peut être encore développé afin qu’ils puissent par exemple servir à délivrer des médicaments.

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).