Google vous permet de suivre l’épidémie de grippe

googleGoogle.org la branche philanthropique de Google a mis en ligne un service qui permet de détecter et suivre la progression de l’épidémie de grippe et cela une semaine à dix jours plus tôt que le réseau américain officiel de surveillance. L’outil appelé Google Flu Trends (qu’on pourrait traduire par Tendances de la grippe Google) se dit en mesure de détecter les flambées régionales de la grippe bien avant qu’elles ne soient signalées par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) l’institut chargé de la veille sanitaire aux Etats-Unis.

Google Trends est un outil servant à indiquer la popularité des mots-clés soumis au moteur de recherche. Google peut également déterminer l’origine géographique des recherches. Google a ainsi défini un ensemble de mots-clés en rapport avec la grippe. En croisant les données géographiques agrégées – de manière à respecter la vie privée des internautes – et le nombre de recherches utilisant ces mots-clés, il a été possible de tracer la courbe de fréquence des interrogations au fil du temps.

En observant les courbes des années précédentes on s’aperçoit que les premières pointes dans les recherches en ligne ont précédé de deux semaines la détection par le CDC de l’épidémie de grippe. Cet avantage, en termes de rapidité, s’explique par la tendance des personnes concernées à d’abord chercher des informations sur Internet avant d’aller consulter un médecin. Or, le système de surveillance du CDC s’appuie, comme en France, sur les informations transmises par les professionnels de santé.
Le gain de temps pourrait se révéler appréciable face à une épidémie qui s’annoncerait particulièrement pernicieuse.

« Plus tôt l’alerte est déclenchée, plus tôt des mesures de prévention et de contrôle peuvent être mises en oeuvre, et cela permettrait d’éviter des cas de grippe »,

indique le docteur Lyn Finelli, qui dirige la surveillance au département grippe du CDC.

Google vous permet de suivre l'épidémie de grippe

Aux Etats-Unis, 5 % à 20 % de la population contractent la grippe chaque année, avec à la clé 36 000 décès en moyenne.

Pour l’instant, Google Flu Trends ne fonctionne qu’aux Etats-Unis et indique l’intensité des recherches dans chaque Etat. Comme son concurrent Yahoo!, qui poursuit un projet similaire, Google souhaite étendre l’idée à d’autres pays et d’autres maladies.

Au CDC comme chez Google, on reconnaît la nécessité de poursuivre l’étude des données fournies par le nouveau système, afin de s’assurer de la corrélation observée. Les deux dispositifs devraient de toute manière coexister à l’avenir, sans oublier l’arrivée prochaine de ceux d’autres entreprises.

Source: AFP et lemonde.fr

Liens: Google Flu Trends

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).