foetus-fossilise

Un fœtus fossilisé depuis 40 ans retrouvé dans le ventre d’une femme

Lors d’un banal examen radiologique, une octogénaire colombienne a appris qu’elle portait un foetus fossilisé de 32 semaines dont tout le monde ignorait la présence. Le foetus conçu il y a plus de 40 ans, s’était fossilisé.

Une Colombienne de 84 ans vient de vivre une étrange expérience. Se plaignant de douleurs abdominales et à la tête, elle s’est rendue à l’hôpital de Bogota, où elle a été prise en charge. Les médecins ont alors fait une découverte des plus spectaculaires : les restes fossilisés d’un foetus de 32 semaines.

Il y a plus de 40 ans, cette femme est tombée enceinte sans le savoir. En a découlé une grossesse extra-utérine qui n’a pas abouti. Mais, logé dans l’abdomen, le fœtus n’a pas pu être expulsé et est resté silencieusement dans l’abdomen. Progressivement, il s’est calcifié.

Il s’agit d’un phénomène rare de connu sous le nom de lithopédion. Il a été décrit seulement près de 300 fois dans la littérature scientifique. La première description du phénomène date de 1582. Ces lithopédions se forment lors de grossesse extra-utérine – environ 2 % des fécondations conduisent à des grossesses extra-utérines1 – lorsque le foetus arrive à un stade avancé de son développement et meurt.
Or, l’organisme de la femme qui le porte ne parvient pas toujours à assimiler ce corps. Dans ce cas, un processus de momification débute, accompagné de la calcification progressive, totale ou partielle, du fœtus et des « annexes foetales » (placenta, sac amniotique, cordon ombilical).

La gangue de calcium qui se forme protège l’organisme de la mère de l’infection par celui du fœtus mort. C’est la raison pour laquelle la plupart des porteuses de lithopédions ignorent la survenue du phénomène, pouvant présumer avoir fait une fausse couche. Certaines ignorent même l’existence de la grossesse abdominale initiale.

L’octogénaire colombienne s’apprête désormais à subir une opération risquée visant à retirer ce « bébé de pierre » dans un autre hôpital, afin qu’il soit analysé par des spécialistes.


3 formes de lithopédion :

– le « lithopédion vrai » : le fœtus se calcifie progressivement de manière directe, sans ses « annexes fœtales » (placenta, sac amniotique, cordon ombilical) ;
– le lithokélipedion : le fœtus et les annexes subissent ensemble un processus de calcification ;
– le lithokéliphos : seules les membranes fœtales s’épaississent par une calcification progressive.

Notes et références

  1. Dans une grossesse « normale », l’oeuf se loge dans l’utérus alors que dans une grossesse extra-utérine celui-ci se fixe ailleurs : dans le col de l’utérus, l’ovaire, la cavité abdominale ou le plus souvent, dans l’une des deux trompes. []

Commentaires Clos.

Note aux utilisateurs concernant la publication d'informations médicales :
Publiez uniquement des informations que vous jugez véridiques à la lumière de vos connaissances.
Si les données médicales diffusées ne proviennent pas de votre expérience personnelle, vous devez indiquer les sources (références, liens, etc.).